Base de données musicale

Musicien

Johann Valentin Rathgeber

Johann Valentin Rathgeber

Date de naissance 3.4.1682 à Oberelsbach, Bayern, Allemagne

Date de décès 2.6.1750 à Bad Staffelstein, Bayern, Allemagne

Links www.rathgeber-gesellschaft.de (Allemand)

Valentin Rathgeber

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Johann Valentin Rathgeber, né le 3 avril 1682 à Oberelsbach et mort le 2 juin 1750 à l'abbaye de Banz, est un compositeur, organiste et maître de chœur allemand de l'époque baroque.

Biographie

Le père de Valentin Rathgeber était organiste et lui a donné ses premières leçons de musique. Au début du XVIIIe siècle, il a étudié à l'université de Wurtzbourg, au début la rhétorique, les mathématiques et le droit, pour se réorienter ensuite en théologie.

Son premier poste est celui d'enseignant au Juliusspital de Wurtzbourg. En 1707, il prend le poste de musicien de chambre et de servant de l'abbaye de Banz, Kilian Düring. Peu de temps après, il prononce ses vœux de l'ordre de Saint-Benoît, et en 1711 il devient prêtre. À partir de là, il est organiste, maître de chœur et prêcheur à l'abbaye.

Entre 1729 et 1738 il fait un voyage d'études. Il y a controverse pour savoir s'il l'a fait avec la permission de son abbé ou non. On sait qu'il s'est arrêté à Mayence, Bonn, Cologne, Trèves, Stuttgart, Ratisbonne, en Suisse et à Vienne. Les compositions de cette période sont principalement dédiées à ses hôtes respectifs. En 1738, il retourne à l'abbaye, où il vit en réclusion pendant un moment. Peu de temps après, il est autorisé à reprendre sa charge et il vit à l'abbaye de Banz jusqu'à sa mort à 68 ans, attribuée à la goutte.

Œuvre

Rathgeber a composé à la fois des œuvres profanes et sacrées, la majorité d'entre elles étant du chant sacré. Son œuvre comprend plusieurs centaines de pièces, essentiellement des messes, des hymnes, des arias, des litanies, des requiems, des magnificats, des offertoires (164), des antiennes mariales (44) ainsi que des concertos instrumentaux (24) et des chansons.

Son Augsburger Tafel-Confect, titre abrégé du Ohren-vergnügendes und Gemüth-ergötzendes Tafel-Confect, publié pour la première fois en 1733, est une compilation d'airs censés être joués pendant le dessert, alors que de la musique de table avait été jouée pendant le plat principal[1].

Références

Bibliographie

  • Max Hellmuth, Der Barockkomponist Valentin Rathgeber. Thèse, Erlangen 1943.
  • Otto Ursprung, Valentin Rathgeber. In : Handbuch der Musikwissenschaft. Tome 2 – Die Katholische Kirchenmusik. Laaber Verlag Wiesbaden 1979. Chapitre 4, page 228.
  • Elizabeth Roche, Rathgeber, Johann Valentin. In : The New Grove. Dictionary of Music and Musicians. Tome 15. Londres, 1980. pages 598–599.
  • Alfred Baumgartner, Valentin Rathgeber. In : Der Große Musikführer. Tome 2 – Barockmusik. Kiesel-Verlag 1981. page 560.
  • Hans Kleiner, Erhard Nowak, Nur wer die Musik liebt. Valentin Rathgeber, Heimat, Herkunft, Leben und Werk. Verlag Dietrich Pfaehler, Neustadt an der Saale 1981, (ISBN 3-922923-08-9).
  • Franz Krautwurst, Rathgeber, Johann Valentin. In : Die Musik in Geschichte und Gegenwart. Tome 7. Cassel 1989. pages 19–22.
  • (de) Wilfried Dotzauer,  Rathgeber, Johann Valentin, dans : Neue Deutsche Biographie (NDB), volume 21, Duncker & Humblot, Berlin 2003, p. 178–179 (original numérisé).
  • Arnold Feil, Valentin Rathgeber. In: Metzler Musik Chronik. Stuttgart/Weimar 2005. page 279.
  • Wilfried Dotzauer, Aspekte zur fränkischen Kirchenmusik des 18. Jahrhunderts im Bamberger Raum. In : Ludger Stühlmeyer (Hg.) Stationen der Kirchenmusik im Erzbistum Bamberg. Bamberg 2007. pages 41–52.
  • « Valentin Rathgeber », dans Biographisch-Bibliographisches Kirchenlexikon (BBKL) .
  • Ludger Stühlmeyer, Johann Valentin Rathgeber. Ein Beitrag zur Wanderausstellung 2011. In : Heinrichsblatt, Katholische Wochenzeitung des Erzbistums Bamberg, numéro 32. Bamberg August 2011 und Katholische Sonntagszeitung für Deutschland. Cologne, août 2011.
  • Ludger Stühlmeyer, Das Ohr am Puls der Zeit – der Klosterkomponist Johann Valentin Rathgeber. Fleißiger Kantorensohn mit spiraligem Studienweg. In : Musica sacra, 132, Cassel 2012. pages 80–81.
  • Ludger Stühlmeyer, Johann Valentin Rathgeber. Kantor, Komponist und Benediktiner. In : Jahrbuch des Erzbistums Bamberg, 91. Heinrichs-Verlag Bamberg, juin 2015, pages 52–57.
  • Barbara et Ludger Stühlmeyer, Johann Valentin Rathgeber. Leben und Werk. Verlag Sankt Michaelsbund, Munich, 2016, (ISBN 978-3-943135-78-7).

Liens externes

Dernière modification de cette page 28.10.2017 22:27:24

Récupérée de Valentin Rathgeber de l'encyclopédie libre Wikipedia. Tous les textes sont disponibles sous les termes de la Licence de documentation libre GNU.