Base de données musicale

Musicien

Alexander Siloti

Date de naissance 8.10.1863 à Charkiw, Ukraine

Date de décès 8.12.1945 à New York City, NY, Etats-Unis d Amérique

Alexandre Ziloti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Alexandre Ilitch Ziloti (en russe : Александр Ильич Зилоти ; la translittération allemande Siloti peut parfois être rencontrée mais le « s » se prononce toujours « z ») est un pianiste russe, également compositeur et chef d'orchestre, né le 9 octobre 1863 à Kharkov (Empire russe) et mort le 8 décembre 1945 à New York.

Biographie

Jeunesse et études

Ziloti est né près de Kharkov, en Ukraine (qui faisait alors partie de la Russie impériale). À partir de 1871, il fit des études de piano au Conservatoire de Moscou avec Nikolaï Zverev, puis avec Nikolaï Rubinstein, Sergei Taneyev et Piotr Tchaïkovski à partir de 1875. Il obtint son diplôme avec la médaille d'or au piano en 1881.

Entre 1883 et 1886, il étudia avec Franz Liszt à Weimar. Il fut cofondateur du Liszt-Verein de Leipzig, où il débuta sa carrière en 1883.

Carrière

Entre 1887 et 1891, il enseigna au Conservatoire de Moscou et compta Rachmaninov (son cousin germain), parmi ses élèves.

Il édita la partition du fameux Concerto pour piano nº 1 de Tchaïkovski. Avant 1917, il était l'un des artistes les plus importants de Russie et beaucoup de compositeurs lui dédiaient leurs œuvres (citons par exemple Arenski, Liszt, Rachmaninoff, Stravinski et Tchaïkovski). En 1918, il est nommé Intendant du Théâtre Mariinsky mais fuit la Russie Soviétique l′année suivante pour s'installer en Angleterre et finalement à New York en 1921.

Ziloti composa plus de deux cents arrangements et transcriptions pour piano ou orchestre d'œuvres de Johann Sebastian Bach, Antonio Vivaldi, Ludwig van Beethoven, Franz Liszt et Piotr Tchaikovski.

Il était le beau-frère du peintre et cofondateur des Ballets russes Léon Bakst.

Exemple marquant d’une de ses transcriptions

Un exemple d’une de ses transcriptions  : le Prelude in B Minor, BWV 855a de Jean-Sébastien Bach.

Annexes

Bibliographie

  • C. Barber, Lost in the Stars — The Forgotten Musical Life of Alexander Siloti, Rowman and Littlefield, New York, 2003.

Liens externes

Dernière modification de cette page 13.04.2017 20:26:35

Récupérée de Alexandre Ziloti de l'encyclopédie libre Wikipedia. Tous les textes sont disponibles sous les termes de la Licence de documentation libre GNU.