Paul Horn

Paul Horn - © www.gizapyramid.com

Date de naissance 17.3.1930 à New York City, NY, Etats-Unis d Amérique

Date de décès 29.6.2014 à Vancouver, British Columbia, Canada

Paul Horn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Paul Horn (17 mars 1930, New York - 29 juin 2014[1]) est un flûtiste américain de jazz, de world music et de new age.

Il apprend le piano à partir de 4 ans et le saxophone à partir de 12 ans. Il découvre la flûte à 22 ans au conservatoire d'Oberlin (Ohio) et obtient un master's degree à la Manhattan School of Music. Après avoir fait ses débuts professionnels en compagnie de Mongo Santamaria, il participe à plusieurs groupes jazzy dont Sauter-Finegan Orchestra (1956), Chico Hamilton Quintet (1956-58), Suite Thursday, le Duke Ellington Orchestra, Nat King Cole et Tony Bennett.

Voyageur, à la fin des années 1960, il découvre l'Inde, sa musique et sa spiritualité, par la méditation transcendantale. Il initie alors le thème inside, correspondant à un enregistrement de solo de flûte improvisée dans un haut lieu spirituel, le Taj Mahal en l'occurrence. Suivront les pyramides, les cathédrales, etc. Peu à peu, de l'Inde, il va se tourner vers la Chine, puis vers des expériences plus métissées.

Il est aussi saxophoniste et clarinettiste.

Discographie

En tant que leader

  • House of Horn (Dot, 1957)
  • Plenty of Horn (Dot, 1958)
  • Impressions! (World Pacific, 1959)
  • Something Blue, (1960)
  • The Jazz Years, (1961)
  • Profile of a Jazz Musician, (1961)
  • The Sound of Paul Horn, (1961)
  • In India & Kashmir, (1968)
  • Inside ou Inside the Taj Mahal (1968)
  • July 9-10, (1973)
  • Visions, (1974)
  • Altura Do Sol ou The Altitude of the Sun, (1975, avec Egberto Gismonti)
  • Special Edition, (1975)
  • Nexus, (1975, avec Nexus)
  • Inside the Great Pyramid, (1976)
  • Riviera Concert, (1977)
  • Dream Machine, (1978, avec Shiffrin)
  • Live at Palm Beach Casino, Cannes, (1980)
  • China, (1981, avec Liang Cheng)
  • Jupiter 8, (1982)
  • Inside the Magic of Findhorn, (1983)
  • Inside Russia ou Inside the Cathedral, (1983)
  • Live From Russia, With Love, (1983)
  • Paul Horn : Jazz Compositions, (1983)
  • Connections, (1984, avec Steven Halpern)
  • Paul Horn in Concert, (1984)
  • Traveler, (1985)
  • Sketches: A Collection, (1986)
  • China, (1987)
  • The Peace Album, (1988) - music for Christmas
  • Brazilian Images, (1989)
  • Inside the Taj Mahal, Volume 2, (1989)
  • Nomad : Selected Pieces 1976-1988, (1990)
  • Africa, (1994)
  • Music, (1997)
  • Inside Canyon de Chelly, (1997) - avec R. Carlos Nakai
  • Inside Monument Valley, (1999) - avec Nakai
  • Tibet: Journey to the Roof of the World, (2000)
  • Imprompture, (2001)
  • Journey Inside Tibet, (2001)

En tant que sideman

Avec Lorez Alexandria

  • More of the Great Lorez Alexandria (Impulse!, 1964)

Avec Nat King Cole

  • L-O-V-E (Capitol, 1965)

Avec Buddy Collette

  • Buddy Collette's Swinging Shepherds (EmArcy, 1958)
  • At the Cinema! (Mercury, 1959)

Avec Duke Ellington

  • Swinging Suites by Edward E. and Edward G. (Columbia, 1960)

Avec Chico Hamilton

  • Chico Hamilton Quintet (Pacific Jazz, 1957)
  • Sweet Smell of Success (Decca, 1957)
  • South Pacific in Hi-Fi (World Pacific, 1958)
  • Ellington Suite (World Pacific, 1959)
  • The Three Faces of Chico (Warner Bros., 1959)

Avec Fred Katz

  • Zen: The Music of Fred Katz (Pacific Jazz, 1957)
  • Soul° Cello (Decca, 1958)
  • Folk Songs for Far Out Folk (Warner Bros., 1958)

Avec Shelly Manne

  • My Fair Lady with the Un-original Cast (Capitol, 1964)

Avec Ken Nordine

  • Word Jazz (Dot, 1957)
  • Son of Word Jazz (Dot, 1958)

Avec Lalo Schifrin

  • Gone with the Wave (Colpix, 1964)

Références

Liens externes

Dernière modification de cette page 30.08.2017 18:50:48

Récupérée de Paul Horn de l'encyclopédie libre Wikipedia. Tous les textes sont disponibles sous les termes de la Licence de documentation libre GNU.