Banca dati musicale

Musicista

Joseph-Hector Fiocco

nato il 20.1.1703 a Bruxelles, Belgio

morto il 22.6.1741 a Bruxelles, Belgio

Purtroppo non disponiamo ancora d'alcuna biografia in lingua italiana.

Joseph-Hector Fiocco

Da Wikipedia, l'enciclopedia libera

Joseph-Hector Fiocco est un musicien et compositeur bruxellois, né et mort à Bruxelles (20 janvier 1703 - 22 juin 1741)[1],[2].

Biographie

Le père de Fiocco, Pietro Antonio Fiocco, lui-même musicien, quitte Venise pour s'installer à Bruxelles en 1682. C'est son père, puis Jean-Joseph, un demi-frère compositeur et chef de chœur, qui assurent sa formation musicale et il devient violoniste. Il est nommé maître de chant en 1731 à la cathédrale d'Anvers[2]. En 1737 il retourne à Bruxelles, où il occupe la même fonction à l'église Sainte Gudule[2]. Il est également professeur de grec et de latin.

À côté de la formation des petits chantres, il consacre beaucoup d'attention à la composition de musique religieuse, telle que les neuf Leçons de ténèbres. Il meurt à 38 ans.

Œuvres

Fiocco laisse :

  • sous forme de manuscrits, de nombreuses œuvres vocales religieuses (motets, messes, leçons de ténèbres)
  • Pièces de Clavecin, un recueil imprimé à Bruxelles (vers 1730) de deux suites pour clavecin dédiées au duc d'Arenberg qui incorporent des pièces de facture tantôt française, tantôt italienne. Après plusieurs pièces dans la tradition de Couperin, la première suite se termine par une sonate en quatre mouvements dans le style italien : adagio, allegro, andante, vivace.

Première suite

  1. L'Angloise. Rondeau. Légèrement
  2. L'Armonieuse. Tendrement & lié
  3. La Plaintive. Gracieux
  4. La Villageoise. Gayement
  5. Les Promenades
  6. L'Inconstante. Modérément
  7. L'Italienne. Gracieusement
  8. La Françoise. Gracieusement
  9. Adagio
  10. Allegro
  11. Andante
  12. Vivace

Deuxième suite

  1. Allemande. Modérément
  2. La Légère
  3. Gigue. Légèrement
  4. Sarabande. Tendrement
  5. L'Inquiette. Rondeau
  6. Gavotte. Gayement
  7. Menuet ; 2e menuet
  8. Les Sauterelles. Modérément & lié
  9. L'Agitée. Rondeau
  10. Les Zéphirs. Rondeau
  11. La Musette. Tendrement
  12. La Fringante. Gayement

Bibliographie

Christiane Stellfeld, Les Fiocco, une famille de musiciens belges aux XVIIe et XVIIIe siècles, Bruxelles, Palais des Académies, 1941.

Enregistrements

  • Missa solemnis, Trois leçons de ténèbres pour le jeudi saint - Bernadette Degelin, Luc De Meulenaere, Howard Crook, Michel Verschaeve ; Bernadette Degelin, soprano ; Roel Dieltiens, viole de gambe ; Philippe Malfait, téorbe ; Jean Ferrard, orgue ; Musica Polyphonica, dir. Louis Devos (1984, Erato NUM 75173) (OCLC 873085151)
  • Pièces de clavecin - Ton Koopman, clavecin Van der Elsche du musée d'Anvers (1989, 2CD Astrée E7731) (OCLC 954176187)
  • Pièces de clavecin - Ewald Demeyere, clavecin (28 août 2012, 2CD Accent) (OCLC 808614975)
  • Petits Motets - Scherzi Musicali, dir. Nicolas Achten (2010, Musique en Wallonie MEW 1054) (OCLC 822870554)
  • Petits Motets, vol. 2 - Scherzi Musicali, dir. Nicolas Achten (2017, Musique en Wallonie MEW 1682) (OCLC 985194512)
  • Flemish Requiem - Cantol X, dir. Frank Agsteribbe. CD ET'CETERA 2019.

Notes et références

  1. Voir fiche BNF
  2. Marc Honegger, Dictionnaire de la musique : Tome 1, Les Hommes et leurs œuvres. A-K, Bordas, 1979, 1232 p. (ISBN 2-0401-0721-5), p. 348

Liens externes


Questa pagina è stata modificata l'ultima volta il 15.02.2019 17:31:31

Questo articolo si basa sull'articolo Joseph-Hector Fiocco dell'enciclopedia liber Wikipedia ed è sottoposto a LICENZA GNU per documentazione libera.
In Wikipedia è disponibile una lista degli autori.