Tibor Serly

nato il 25.1.1901 a Lucenec, Slovacchia, repubblica

morto il 8.10.1978 a New York City, NY, Stati Uniti d'America

Purtroppo non disponiamo ancora d'alcuna biografia in lingua italiana.

Tibor Serly

Da Wikipedia, l'enciclopedia libera

Tibor Serly est un altiste, violoniste et compositeur hongrois, né le 25 novembre 1901 à Losonc (Hongrie) et décédé le 8 octobre 1978 à Londres

Biographie

Il était un des élèves de Béla Bartók à l'Académie de musique Franz-Liszt de Budapest. Son association avec Bartók a été pour lui une bénédiction et une malédiction à la fois. Il a fait d'importants efforts pour rendre la musique de Bartók plus accessible, en arrangeant des uvres choisies pour différentes combinaisons d'instruments, ce qui lui a apporté malheureusement beaucoup plus d'attention que ne l'ont fait ses propres compositions.

Sur la demande des héritiers de Bartók, il termina (sinon compléta) le Concerto pour alto de Bartók, laissé inachevé à la mort brutale du compositeur en 1945. Deux ou trois d'années d'efforts lui furent nécessaires pour rassembler les esquisses du maître hongrois et transformer le tout en une pièce jouable, devenue aujourd'hui une des pièces les plus importantes du répertoire des altistes.

Ce fut lui aussi qui acheva les 17 mesures restantes du Concerto n° 3 pour piano de Bartók, laissé inachevé lui aussi mais duquel le compositeur avait laissé des notes.

Une des uvres les plus célèbres de Serly est la Rhapsody pour alto et orchestre. C'est notamment dû au fait qu'elle est souvent couplée en concert ou sur les enregistrements au Concerto pour alto de son maître plus connu.

Deux élèves notables de Serly sont les compositeurs Manny Albam et Jerry Bilik.

Le poète objectiviste américain Louis Zukofsky a écrit un poème dédié à Serly, publié dans la revue avant-gardiste Blues, en février 1929.

Source

Questa pagina è stata modificata l'ultima volta il 10.04.2012 16:00:11

Questo articolo si basa sull'articolo Tibor Serly dell'enciclopedia liber Wikipedia ed è sottoposto a LICENZA GNU per documentazione libera.
In Wikipedia è disponibile una lista degli autori.