Base de données musicale

Orchestre/Ensemble

Gewandhausorchester

Links www.gewandhaus.de (Anglais, Allemand)

Orchestre du Gewandhaus de Leipzig

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'Orchestre du Gewandhaus de Leipzig (Gewandhausorchester) est l'orchestre symphonique principal de la ville de Leipzig, en résidence au Gewandhaus.

Historique

Sa genèse par la bourgeoisie marque une rupture avec les traditions d'orchestres nés des volontés princières ou ecclésiastiques : après la création d'institutions à l'effectif adapté aux compositions musicales de l'époque (la première en 1743 du vivant de Bach), c'est en 1781 qu'une société de concert prend le nom d'Orchestre du Gewandhaus à l'occasion de la construction d'une salle de concert dans la halle aux tissus — « gewandhaus » — de Leipzig.

L'effectif s'agrandit selon les souhaits et les exigences des compositeurs romantiques et la grande notoriété des différents chefs permanents (qui succèdent aux Konzertmeister) parmi lesquels Felix Mendelssohn (qui aide à sortir Bach du purgatoire) vont l'amener au plus haut niveau artistique.

Arthur Nikisch étend le répertoire aux compositeurs contemporains, Brahms, Richard Strauss, Dvořák, Tchaïkovski, Bruckner, Mahler, Reger ou Schönberg et Wilhelm Furtwängler parachèvera son œuvre.

Bruno Walter succède à Furtwängler en 1929 mais la montée du nazisme l'oblige à quitter son poste.

De grands musiciens se sont produits dans le premier Gewandhaus, Clara Schumann, Franz Liszt ou Hector Berlioz. Le bâtiment qui lui succède, le deuxième Gewandhaus, construit en 1884, est très sévèrement endommagé lors du bombardement de la ville le 20 février 1944. Les ruines sont conservées jusqu'en 1968 dans l'espoir d'une reconstruction puis finalement rasées. Le 8 octobre 1981, pour le bicentenaire de l'orchestre, un troisième Gewandhaus est inauguré, bâtiment d'architecture moderne dont la construction a duré cinq ans.

Outre les chefs permanents, la classe des chefs invités, Hans Pfitzner, Otto Klemperer, Carl Schuricht, Fritz Busch, Richard Strauss, Felix Weingartner, Thomas Beecham, démontre que l'orchestre n'a cessé d'occuper un rang particulier parmi les grandes phalanges internationales. Le conservatisme de la période communiste lui a en outre permis de rester à l'écart de la tendance générale à la standardisation de la sonorité des grands orchestres symphoniques mondiaux.

Le nouveau directeur musical est Andris Nelsons désigné depuis le 9 septembre 2015. Il prendra officiellement ses fonctions de Chef permanent pour la saison 2017/2018[1],[2].

Les instrumentistes de l'orchestre assurent également les concerts à l'Opéra de Leipzig et à l'Église Saint-Thomas où Jean-Sébastien Bach occupa de longues années le poste de Cantor.

Le Gewandhaus abrite aussi trois formations de musique de chambre:

  • un quatuor à cordes (Gewandhaus-Quartett), fondé en 1809 (l'un des plus anciens en activité) ;
  • un quintette à vent (Gewandhaus-Bläserquintett), fondé en 1896 ;
  • un octuor (Gewandhaus-Oktett), fondé en 1993.

En 2011, Chailly et l'orchestre ont entrepris d'enregistrer un cycle complet des 9 symphonies de Beethoven sur le label Decca. La sortie des disques a été suivie d'une tournée, les 9 symphonies étant réparties sur 5 concerts. Ils ont été donnés à Leipzig, à la Salle Pleyel de Paris et au Barbican Centre de Londres.

Direction musicale

Konzertmeister

  • Johann Adam Hiller de 1781 à 1785 ;
  • Johann Gottfried Schicht de 1785 à 1810 ;
  • Johann Philipp Christoph Schulz de 1810 à 1827 ;
  • Christian August Pohlenz de 1827 à 1835.

Chefs permanents


Quelques œuvres créées par l'orchestre

  • Beethoven, Concerto pour piano no 5 en 1811 ;
  • Schubert, Symphonie no 9 « La grande » en 1839 ;
  • Schumann, Symphonie no 1 en 1841 ;
  • Schumann, Symphonie no 4 en 1841 ;
  • Schumann, Concerto pour piano op. 54 en 1846 ;
  • Mendelssohn, Concerto pour violon no 2 en 1845 ;
  • Brahms, Concerto pour violon, créé le 1er janvier 1879 par Joseph Joachim sous la direction de Brahms ;
  • Bruckner, Symphonie no 7 en 1884.

Discographie sélective

  • Jean-Sébastien Bach, la Passion selon saint Matthieu BWV 244, avec le Chœur de l'église Saint-Thomas dirigée par Günther Ramin (1941) ;
  • des cantates de Bach avec le chœur de l'église Saint-Thomas dirigées par Günther Ramin ;
  • Schubert, Symphonie no 9 « La grande », Hermann Abendroth ;
  • Antonín Dvořák, Les danses slaves, Karel Ančerl ;
  • Mahler, Symphonie no 5, Symphonie no 6, Symphonie no 7, Václav Neumann ;
  • Mendelssohn, les œuvres symphoniques dirigées par Kurt Masur.
  • Ludwig van Beethoven, les 9 symphonies, dirigées par Riccardo Chailly, chez Decca
  • Richard Strauss, Les quatre derniers Lieder, avec Jessye Norman, direction Kurt Masur, Philips

Liens externes

Références

Dernière modification de cette page 17.12.2018 09:27:21

Récupérée de Orchestre du Gewandhaus de Leipzig de l'encyclopédie libre Wikipedia. Tous les textes sont disponibles sous les termes de la Licence de documentation libre GNU.