Deftones

Links www.deftones.com (Anglais)

Deftones

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Deftones
Deftones live brixton academy 2007.jpg
Genre(s) Metal alternatif[1],[2],[3]
Rap metal[1],[4]
Nu metal[4],[5],[6],[7]
Post-grunge[1],[6]
Rock alternatif[1]
Hard rock[8]
Années actives Depuis 1988
Label(s) Warner
Maverick
Membres actuels Chino Moreno
Stephen Carpenter
Chi Cheng
Frank Delgado
Abe Cunningham
Sergio Vega
Deftones (Logo).png

Deftones est un groupe de metal alternatif américain, formé à Sacramento en 1988[9]. Ils sont considérés comme les fondateurs du nu metal[5],[10],[11],[12], ainsi que Korn, et est également considéré comme l'un des groupes les plus novateurs et les plus influents du genre[1],[7],[12],[13].

Le groupe a commencé sa carrière en jouait des concerts sans publier aucun album[1]. Les chansons qu'ils ont joué à cette époque avait un style pour la plupart à proximité du "heavy metal"[1]. Après avoir signé chez Maverick, Deftones a commencé à enregistrer en studio pour créer leur propre style, mais n'a pas recueilli beaucoup de succès[1],[7]. Avec la sortie de Around the Fur et White Pony, considéré parmi les meilleurs albums de la scène metal alternatif[3],[14],[15], Deftones a commencé à connaitre un grand succès à la fois critique et le public, grâce aux éléments post-punk et new wave qu'il incorporait dans leur propre style de metal et d'utiliser plus de mélodie[7]. Le groupe était en mesure de répéter ce succès avec des albums plus tard, Deftones et Saturday Night Wrist.

En 2008 le bassiste Chi Cheng fut victime d'un accident de voiture et est depuis dans un état de coma semi-conscient qui ne lui permet pas de continuer son travail en tant que musicien. Sergio Vega l'a remplacé, en devenant membre du groupe pour une période indéfinie.

Membres

  • Chino Moreno : Chant, guitare
  • Stephen Carpenter : Guitare
  • Chi Cheng : Basse
  • Frank Delgado : Clavier, platines
  • Abe Cunningham : Batterie
  • Sergio Vega : Basse (depuis 2008)

Histoire du groupe

Les débuts

Lhistoire du groupe Deftones est tout dabord basée sur des amitiés de longue date. En effet, Stephen et Chino vivaient dans le même quartier dans leur ville natale, à Sacramento en Californie[16]. Quant à Abe, il prenait le même bus que Chino cinq fois par semaine pour se rendre à lécole. En 1986, à lâge de 16 ans, Stephen est victime dun chauffard ivre: il se fait renverser par une voiture (depuis il porte une plaque en acier dans la jambe). L'argent touché par l'assurance lui permit d'acheter du matériel de qualité pour le groupe. Stephen était totalement fan de metal et Chino, lui, était plutôt fan de new wave des années 1980 (Depeche Mode, The Cure, Duran Duran). Cela eut pour résultat de mêler plusieurs influences différentes à leur musique. Ensemble, ils écoutaient toutes sortes de styles musicaux et de groupes.

Cest deux ans plus tard, en 1988, que le groupe prit vraiment forme. Leur nom fut trouvé par Stephen. Il assembla le mot 'def' qui dans les années 1980 signifiaient "super cool" (def signifie en fait "death") et le mot 'tones' que lon retrouve dans bon nombre de groupes des années 1950 et 1960 (les plus connus étant les Fleshtones ou The Fuzztones). Deftones était au début composé de Chino au chant, Stephen à la guitare, Abe à la batterie et un certain Dominic à la basse. Mais quelque temps plus tard ces deux derniers quittèrent le groupe pour un autre plutôt orienté acid jazz nommé Phallucy. Ils furent respectivement remplacés par John Taylor et un dénommé Chi Cheng mais John ne reste pas longtemps et Abe revient vite: leur amitié depuis lenfance fut plus forte. Le line-up stabilisé, ils commencent à monter un répertoire fait, comme pour tous les commencements de groupes, de reprises et de compositions personnelles.

Leur première véritable prestation en public fut un mini-concert devant leur voisinage lors dun barbecue, la même année que la création du groupe. Ils navaient alors que 15 ou 16 ans.

Pendant les deux premières années, ils ne firent que jammer sans penser à une carrière quelconque, juste pour leur plaisir. Mais ils commencèrent tout de même à avoir un répertoire assez important: "On essayait juste de faire des chansons. Puis on les jetait et on essayait d'en faire de meilleures. On apprenait nous-mêmes comment tout faire." explique Chino.

En 1990, à 16-17 ans, ils donnèrent leur premier "vrai" concert dans une boîte locale. Leur song-listing composé dune douzaine de chansons originales, ils se sentirent parés à enchaîner les concerts. Mais leur histoire prit nettement plus dampleur le jour où, lors dun concert à Los Angeles (la ville voisine), ils furent remarqués par quelquun qui avait des relations avec le label Maverick, crée et dirigé par Madonna. Ils leurs proposèrent un contrat quils signèrent en 1994.

Un an plus tard, le 12 septembre 1995 sort leur premier album, Adrenaline. Il se caractérisa notamment par un enregistrement difficile. En effet, le groupe se rendant pour la première fois en studio, ils durent malgré leur expérience de la scène, faire face à tous les problèmes dorganisation, de concentration et autres que rencontrent tous les jeunes groupes. Cet opus sortit dans un complet anonymat, en dépit de sa grande qualité. Mais leur réputation nétait plus à faire et ils bénéficièrent dun important bouche-à-oreille plus que positif grâce à leur immense tournée underground, jouant non-stop durant deux ans. Ils firent dailleurs de nombreuses premières parties de groupes aussi majeurs que Korn, Ozzy Osbourne et son Ozzfest, en passant par Pantera et Sepultura, alternant les petits clubs sordides et les grandes salles. Encore une fois, MTV et les radios commerciales neurent pas le nez creux, puisquelles ne diffusèrent ni les clips du groupe, ni leurs chansons. À la différence de Jonathan Davis de Korn qui leur apporta son soutien en citant le groupe dans de nombreuses interviews et en les remerciant sur son album Life Is Peachy (1996), dédiant une chanson à Chi Cheng (Chi) et faisant apparaître Chino sur le titre Wicked.

Le début de carrière des Deftones, axé autour de leur premier album, fut donc plus indépendant et underground que commercial et grand public. Mais, après deux ans de tournée, les Deftones sentirent le besoin de retourner en studio pour coucher sur bandes leurs nouvelles inspirations, plus matures.

La célébrité

Le 28 octobre 1997 sort l'album Around The Fur. Le groupe le composa et lenregistra en quatre mois seulement. Aux commandes on retrouve le même producteur que pour Adrenaline, Terry Date, étant donné quil avait grandement facilité le travail du groupe sur leur précédent opus. Le fait que ce soit leur second album rendit lenregistrement moins stressant. De plus, en rentrant en studio, les quatre de Sacramento savaient exactement à quoi ils voulaient que leur prochain album ressemble, du point de vue du son et des arrangements notamment. Ce qui frappe à la première écoute cest la nouvelle orientation que semble prendre le groupe, tendant plus vers un metal/rock indépendant. On peut dailleurs noter la présence de chansons plus calmes et sensuelles, notamment Mascara et surtout Be Quiet And Drive (Far Away). On note également la présence relativement nombreuses de samples dans les chansons: tout ceci est luvre dun quasi-nouveau membre du groupe, le dj Frank Delgado: pas de scratch mais des ambiances discrètes, toutes importantes dans lorientation nouvelle du groupe avec Around The Fur.

On peut sans problème affirmer que cest avec cet album que le groupe acquit sa notoriété actuelle et sa reconnaissance par les médias. Sen suivit une immense tournée de plus de six mois, non plus américaine mais mondiale. En effet, les Deftones firent des détours par lEurope mais également par lAustralie, le Japon, lAmérique du Sud et même la Russie. Cette tournée fut entièrement couronnée de succès, faisant ainsi connaître le groupe au monde entier et surtout en Europe où une sorte deuphorie autour du groupe naquit.

Dès lors, le neo metal cétait Korn et Deftones. Toujours boudés par MTV et les radios, le groupe sattaque néanmoins à toutes les scènes et écume tous les festivals européens (par exemple le festival skate itinérant de référence, le Warped Tour 98, ou lOzzfest 99). Le titre "My Own Summer (Shove It)" se trouve ensuite sur la bande originale du film à succès The Matrix en 1999. Le public est conquis et, la même année, les albums Adrenaline et Around The Fur deviennent disques dor aux États-Unis.

Le groupe commence alors à envisager un troisième album, compose et entre finalement en studio. Chino commence à divulguer des informations à propos de cet opus. Il affirme quil sera beaucoup plus calme que les deux précédents. En effet, il était alors beaucoup influencé par la musique électronique. Les fans de la première heure, tout dabord quelque peu désappointés, furent ensuite unanimes : le prochain album de Deftones sera un chef-duvre peu importe le style.

L'évolution musicale

Qui peut rêver dun plus beau cadeau quun album, puisque cest le jour du Modèle:27e anniversaire de Chino que sort White Pony, le 20 juin 2000, trois longues années après Around The Fur. À cette époque, cest le boum de ce quon appelle maintenant le neo metal avec des groupes sinspirant tout droit de Korn et Deftones. En haut des charts on retrouve notamment Limp Bizkit et Slipknot. Pour Deftones, le succès était assuré en sortant un album tout droit dans la lignée des deux précédents. Mais le groupe, ne tombant pas dans la facilité commerciale, sort un album beaucoup plus indépendant, très calme et sensuel à limage de Digital Bath, Passenger ou Teenager, mais conservant tout de même le son deftonien et ses puissants riffs de guitare dans des chansons telles que Feiticeira, Korea ou Street Carp. Cest le succès immédiat et les fans sont au rendez-vous.

Mais contrairement à lenregistrement de Around The Fur fait rapidement dans la sérénité et sans problèmes, celui de White Pony fut plus que mouvementé et surtout dura près dun an. En effet, des tensions apparurent entre Chino et Stephen, le premier voulant lorienter vers le new wave et lélectro et le second voulant un album metal, comme les deux précédents opus. Ils parvinrent à se mettre daccord en intégrant des chansons influencées soit par Chino soit par Stephen. Cest pour cette raison que lon peut assez facilement classer ses chansons en deux catégories. Cet album dénote une grande maturité acquise par le groupe et prouve que le couple Deftones-Terry Date, leur producteur depuis leurs débuts, fonctionne à merveille.

Les années qui suivirent la sortie de White Pony furent consacrées aux différents side-projects des membres du groupe (voir la rubrique sur les projets parallèles). Celui de Chino, Team Sleep, donna même quelques concerts dans le cadre d'une mini-tournée Nord Américaine.

Mais c'est en septembre 2002 que les premières déclarations concernant le quatrième album du groupe tombèrent: ce sera un retour à l'agressivité originelle tout en gardant la maturité de White Pony. Le site officiel fait alors peau neuve et distille au compte-gouttes de courtes vidéos studio montrant le groupe en répétition, en phase de composition, cherchant leur weed. On peut y découvrir Chino au piano sur une chanson. En parallèle, le groupe déclare que Frank verra son importance au sein du groupe encore renforcée par rapport aux précédents albums. Une des nouveautés résidera dans le fait qu'il mixera des parties de guitares de Stephen en y incorporant des effets. Selon les rumeurs, l'album devrait s'appeler Lovers.

Le 20 mai 2003, laissant ainsi ses side-projects plus ou moins inachevés, le groupe sort Deftones. Cet album est le parfait compromis entre les 2 précédents albums. Un son de guitare ayant certes gagné en grosseur mais perdu un tout petit peu en originalité, une voix s'envolant dans des mélodies quasi-lyriques complètement décalées par rapport à la musique, le tout résultant en une grande performance artistique. Cet album pourtant décevra un peu les fans qui s'attendaient peut-être à quelque chose de moins accessible, de plus énergique même si l'album reste tout bonnement excellent. Sortent du lot Minerva et son ode à la vie, When Girls Telephone Boys, sans aucun doute la plus violente du groupe, Deathblow à la puissance mélancolique magnifique, Hexagram la structure musicale la plus décalée de l'album et Anniversary of an uninteresting event avec Chino au piano, empreinte de douceur.

À la fin du mois de mai, c'est la préparation du "Summer Sanitarium Tour" aux États-Unis auquel les Deftones doivent participer. Mais la programmation ne plaît pas au groupe, dont Chino se fait le porte-parole : " Mon gros problème c'était de devoir ouvrir pour Limp Bizkit et Linkin Park, deux groupes qui n'existeraient pas si nous n'existions pas, putain ! () Mais au final je suis vraiment énervé et je ne vais pas me pointer, faire bons amis et jouer." Chino s'en prend même à des stars bien plus confirmées : "Metallica (qui joue également dans ce festival) ont un vaste catalogue de chansons. Mais en live ? Ces gars restent plantés là et jouent. On va leur bouger leurs culs. On va les exploser." Plus loin dans la même interview dont tous ces propos sont tirés, Chino rajoute à propos de Jonathan Davis et de ses paroles: "Alors que Korn poursuit sa carrière, c'est toujours les mêmes trucs: enfances difficiles et mamans méchantes. Ça prend un coup de vieux à la longue. Quel âge a Jonathan ? Trente ans ? Ça fait combien de temps qu'il ne vit plus chez ses parents ? Il faudrait qu'il explore d'autres voies. Si tu es authentique et que tu écris à propos d'émotions et de sentiments de l'instant présent, on ne peut pas te blâmer." Autant dire que cela a fait du bruit dans le Landerneau musical Pétage de plombs de Chino ? Peut-être Mais les sieurs Davis et Hetfield auront eu les réactions intelligentes de rappeler que ces phrases étaient tirées de leurs contextes. Sages déclarations.

Après une date en France mémorable en compagnie du groupe A Perfect Circle (on regrettera l'absence d'un Passenger en duo avec Maynard), le groupe surprend tout le monde en mettant en ligne sur son site officiel 49 bootlegs de concerts du groupe. Fait unique dans l'histoire du métal car cette décision ne fut pas du tout appréciée par la maison mère, Maverick Records, qui obligea le groupe à retirer le lien quelques jours plus tard.

Le chaos

Avril 2004, le groupe annonce qu'il est de retour dans les studios. Après quelques semaines passées dans leur studio de Sacramento (The Spot), le groupe se déplace vers Malibu pour continuer la composition de leur Modèle:5e album studio, dans la même maison ayant accueilli Incubus lors de la composition de leur album "Morning View". L'enregistrement débuta le 1er novembre avec comme producteur le fameux Bob Ezrin, responsable entre autres du culte "The Wall" des Pink Floyd. Les rumeurs d'un double album ou d'un concept album vont bon train et un mois plus tard Chino déclare à la presse que l'album serait heavy, mais également que les compos seraient très complexes, à la limite du concept album. Ces déclarations motivent à bloc les fans restés légèrement sur leur faim avec l'album éponyme, ainsi qu'avec l'album de Team Sleep encore et toujours repoussé Un mp3 live d'un nouveau morceau des Deftones fait surface sur le net et il est conforme à ce que Chino laissait entendre.

Avril 2005, les premières informations à propos d'un album rassemblant faces b et inédits du groupe font surface. Il s'avère que cette compilation devrait proposer également un dvd réunissant la totalité de leurs clips.

Puis, en mai, le groupe semble être mis sur la touche par Chino, puisque ce dernier sort enfin le 1er album de Team Sleep, tant attendu car maintes fois repoussé depuis 2001. De plus, dans ses interviews pour la promotion de ce dernier, il semble préférer l'aventure Team Sleep que Deftones, lui permettant - selon lui - d'être plus varié et moins bloqué dans un style musical. Les fans commencent à craindre un split du groupe, d'autant que les informations concernant le prochain album se font plus que rares et que l'on apprend que l'enregistrement avec Bob Ezrin s'est très mal passé en ce qui concerne Chino et Abe.

Le 4 octobre 2005, c'est la sortie de B-Sides & Rarities. Ce cd/dvd digipack s'avère assez surprenant à l'écoute puisque malgré une dizaine d'années de différence entre le titre le plus vieux et le plus récent, cet album s'avère très homogène (il y a un léger remixage derrière tout ça) et bien plus rock que tout ce que le groupe a pu faire auparavant.

À partir doctobre 2005, des interviews des membres du groupe ainsi que leur confirmation pour le Taste of Chaos Tour 2006 rassurent sur la santé de Deftones. Le silence aura tout de même été quasi total pendant près d'un an

Ce que l'on craignait était en fait arrivé puisqu'entre deux déclarations dun Steph quelque peu sous lemprise de substances illicitesRéf. nécessaire, on finit par comprendre que le groupe avait quasiment splitté durant la tournée de Chino avec Team Sleep. Ce dernier nous apprendra dans une interview pour MTV.com en avril 2006 que le groupe ne communiquait plus et que personne ne voulait prendre la tête de ce projet de nouvel album. Chino se sentait à lépoque bien plus attiré par Team Sleep tant la créativité au sein de ce projet était bouillonnante.

Entre temps, cette arlésienne quest le Modèle:5e album studio se voit encore et toujours repoussée pour atteindre une sortie à la fin de lété 2006. Heureusement, le groupe interprète deux titres inédits lors de différents concerts du Taste of Chaos 2006 qui font bien plus que rassurer les fans quant au prochain album, tant ces titres sont surprenants par leur efficacité et leur complexité.

Mai 2006, cest même une version studio de Beware The Water que le groupe met en ligne sur Myspace pendant seulement quelques heures. Les échos sont plus que positifs et les fans sont conquis.

Tout laisse croire que ce cinquième album sera bien comme Chino lavait annoncé : encore plus abouti que White Pony.

Énième rebondissement: l'album change encore de producteur. C'est Shaun Lopez, ami de longue date du groupe, ancien guitariste de Far et actuel chanteur/guitariste de The Revolution Smile qui atterrit aux commandes de l'album, enregistre et produit les parties de Chino. Avec l'aide de ce dernier, il récupère le travail fait par Bob Ezrin et remodèle en totalité l'album.

La Renaissance

En juillet, le nom de l'album est confirmé : Saturday Night Wrist. Ce qui n'était au départ qu'un nom lancé en l'air finit par devenir le titre final. Saturday Night Wrist, c'est tout d'abord le nom de ce qui est arrivé à une jeune fille saoule qui s'endormit sur son bras. À son réveil quelques heures plus tard, elle ne sentait plus ce dernier.

Toujours en juillet, le groupe participe au Family Values Tour 2006 aux côtés des "frères ennemis", KoRn, après avoir refusé la première édition en 1998, chacun ayant depuis emprunté un chemin bien différent. Quelques nouveaux titres sont joués en live mais il reste toujours beaucoup de mystère autour de ce prochain album.

Malgré tous ces nouveaux détails, de nombreux heurts entre le groupe et leur label, Maverick, font que Saturday Night Wrist prend encore du retard. En effet, durant tout le processus de création de l'album, Maverick a voulu imposer sa vision de l'album ("radio-friendly" avec moult singles).

C'est au final le 30 octobre 2006 (31 aux États-Unis) que Saturday Night Wrist sort. Encore plus complexe que White Pony, il est loin d'être aussi heavy que ce que le groupe avait pu annoncer. Il l'était sûrement au départ, à l'étape de la composition, mais après plus de 2 années de gestation et de création le visage de cet album a changé maintes et maintes fois. Entre Rats!rats!rats! et Pink Cellphone, tout un monde. Celui de Deftones. Le groupe parvient avec une étonnante facilité à mêler riffs quasi-death metal avec une composition 100 % électronique clairement trip-hop. Un éclectisme musical impressionnant qui finit clairement d'enterrer le style néo-métal des débuts et instaure Deftones comme groupe pilier de sa génération.

Annoncé depuis maintenant plusieurs mois, Eros est en cours d'enregistrement. Ce nouvel album, dont on ne sait pas grand chose (des vidéos de présentation sont disponibles sur le blog officiel du groupe) subit cependant un coup d'arrêt le 4 novembre 2008 : Chi Cheng, le bassiste du groupe, a été impliqué dans un grave accident de la route, et est actuellement dans le coma dans un centre de soins intensifs liés au cerveau. Le message officiel du groupe, sur leur blog :

"Bonjour à tous, je suis navré de vous apprendre que notre frère Chi Cheng a été pris dans un terrible accident de la route la nuit dernière. Il est actuellement dans un hôpital en Californie dans un état grave mais stable. Je suis en route pour me tenir à ses côtés avec le reste du groupe et sa famille. Chi est l'une des personnes les plus fortes que je connaisse, et je prie pour que sa force lui permette de passer cette épreuve. Vous aussi, priez pour lui, merci. - Chino. " ("Hello Everyone, It deeply saddens me to inform you all that our brother Chi Cheng was involved in a terrible car accident last night. He is currently in a Northern California Hospital in serious, but stable condition. I am on my way up North right now to be by his side along with the rest of our band mates and family. Chi is one of the strongest people I know, and I'm praying that his strength will get him through this. Please say a prayer for him as well. -Chino").

Chi Cheng, bassiste des Deftones, s'est réveillé ! Jusque là rien de bien anormal si ce n'est qu'il sort tout doucement d'une période de léthargie qui aura duré plus de trois ans ! Il était plongé dans le coma depuis son accident de voiture survenu le 4 novembre 2008.

Le 23 juin 2009 via MySpace, Deftones annonce qu'ils vont retourner en studio pour enregistrer un album autre que Eros et que Eros sera donc repoussé.

En août 2009, avec Sergio Vega (ex-Quicksand) à la basse pour remplacer Chi, un mois après une seule petite date en Corée du Sud (une première), les Deftones entament une tournée européenne. C'est un Chino nouveau (perte de poids oblige) et un groupe renaissant que l'on voit se déchaîner sur les scènes de plusieurs festivals européens (Pukkelpop en Belgique, Cabaret Vert en France, etc.) ainsi que dans des clubs pour des concerts uniques (Paradiso à Amsterdam, The Forum à Londres, etc.). L'absence de Chi, quoi que toujours remarquée, n'empêche pas le groupe de se donner à fond. Plusieurs interviews sont données et confirment qu'Eros a été mis de côté pour laisser place à un tout nouvel opus.

En octobre 2009, une mini-tournée américaine démarre. Tournée à l'origine organisée par Slipknot, les Deftones font office de première partie. Durant cette tournée, le groupe a commencé chaque concert par un tout nouveau titre, Rocket Skates.

Une date en plus est ajoutée au festival Maquinaria de Sao Paulo.

Les 19 et 20 novembre 2009, le groupe organise deux concerts au club Avalon de Hollywood dont le but est de récolter des fonds pour leur bassiste toujours dans le coma. Ces deux concerts ont été marqués par la présence d'invités de marque qui ont chacun à leur tour collaboré sur des titres des Deftones sur scène. Ces deux concerts ont aussi donné lieu à plusieurs reprises.

Ces deux concerts ont été vus comme les concerts ultimes des Deftones et un grand nombre de fans espèrent une sortie prochaine sur DVD.

Le 25 février 2010, les Deftones sont annoncés en tête d'affiche pour la journée du vendredi 18 juin 2010 au fameux festival français "Hellfest Open Air 2010". Ils jouent sur la scène principale devant plusieurs milliers de spectateurs.

Deftones a avancé la sortie de son nouvel album, intitulé Diamond Eyes au 4 mai 2010. Cet album est le premier enregistré sans Chi, toujours dans le coma. Sa promotion est déjà assurée par les deux singles Rocket Skates et Diamond Eyes, tous deux illustrés d'une vidéo officielle. Eros est quant à lui repoussé par le groupe qui ne voulait pas sortir cet album sans leur bassiste.

Le septième album, "Koi No Yokan" sort le 13 novembre 2012 en France et reçoit de bonnes critiques [17].

Style musical

Bien qu'initialement enracinée dans le heavy metal, Deftones a toujours revendiqué des influences diverses, avec leur style musical diversifier au cours de leur carrière[18]. Leur son a été qualifier comme du metal alternatif[18],[19], de l'art rock[20], du rock expérimental[21],[22], de nu metal[23],[24],[25],[26], de post-punk[20], de post-hardcore[27], de Drone[22], de rock progressif[28], de post-metal[29][30], de rock psychédélique[31] et de rap-metal[20].

Discographie

Albums studio

  • 1995 : Adrenaline
  • 1997 : Around the Fur
  • 2000 : White Pony
  • 2003 : Deftones
  • 2006 : Saturday Night Wrist
  • 2010 : Diamond Eyes
  • 2012 : Koi No Yokan

Compilations

  • 2005 : B-Sides & Rarities
  • 2011 : Covers
  • 2011 : The Vinyl Collection 1995-2011

Singles

Année Single Meilleure position Album
U.S. Mod[32] U.S. Main[32] GB[33]
1995 7 Words Adrenaline
1996 Bored
1997 My Own Summer (Shove It) 29 Around the Fur
1998 Be Quiet and Drive (Far Away) 29 50
2000 Change (In the House of Flies) 3 9 53 White Pony
Back to School (Mini Maggit) 27 35 35
2001 Digital Bath 16 38
2003 Minerva 9 16 15 Deftones
Hexagram 68
Bloody Cape
2006 Hole in the Earth 18 19 69 Saturday Night Wrist
2007 Mein 40
2010 Rocket Skates Diamond Eyes
Diamond eyes
Sextape
You've Seen The Butcher
Beauty School
2012 Leathers Koi No Yokan
Tempest

Notes

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3, 1,4, 1,5, 1,6 et 1,7 mn0000813946 sur Allmusic
  2. Peter Buckley, 2003 - p. 281
  3. 3,0 et 3,1 Guido Mariani, 2010 - p. 10.
  4. 4,0 et 4,1 Joel McIver, 2002 - p. 46.
  5. 5,0 et 5,1 Tommaso Iannini, 2003 - p. 5
  6. 6,0 et 6,1 Peter Buckley, 2003 - p. 282.
  7. 7,0, 7,1, 7,2 et 7,3 Danny Stones : Ondarock - Rock e dintorni - Deftones, crossover al rumor bianco.
  8. mw0000794529 sur Allmusic
  9. Tommaso Iannini, 2003 - p.10.
  10. R. Bertoncelli, 2006 - p. 689
  11. Luca Signorelli, 2001 - p. 59
  12. 12,0 et 12,1 Della Cioppa, 2011 - p. 59
  13. Joel McIver, 2002 - pp. 46-62.
  14. Tommaso Iannini, 2003 - pp. 30-31.
  15. Cilia e Guglielmi, 2002 - pp. 83-84.
  16. Interview avec Stephen Carpenter, Guitar World, octobre 1997.
  17. http://www.ultimate-guitar.com/reviews/compact_discs/deftones/koi_no_yokan/index.html
  18. 18,0 et 18,1 Prato, Greg : [Deftones sur Allmusic Deftones biography], Allmusic. Consulté le 2007-12-14.
  19. Buckley, Peter (2003-10-28). Rough Guide to Rock. Rough Guides. ISBN 978-1-84353-105-0. Dernier accès le 2008-09-09. 
  20. 20,0, 20,1 et 20,2 Erlewine, Stephen Thomas : [Deftones sur Allmusic Deftones (review)], Allmusic. Consulté le 2008-12-05.
  21. Cohan, Jillian, "Deftones in harmony once more: The experimental rock band, whose tour stops in Wichita on Wednesday, have hashed out their differences.", 'The Wichita Eagle', June 15, 2007. Page accédé le April 2, 2009.
  22. 22,0 et 22,1 Mill, Jack : A New Kind Of Sincerity: Deftones Interviewed, The Quietus. Consulté le 2012-12-27.
  23. Udo, Tommy (2002). Brave Nu World. Sanctuary Publishing, 112123, 236. ISBN 1-86074-415-X. 
  24. McIver, Joel (2002). "Deftones", Nu-metal: The Next Generation of Rock & Punk. Omnibus Press. ISBN 0-7119-9209-6. 
  25. (2003) "The Deftones", The Encyclopedia of Heavy Metal. Barnes & Noble. ISBN 0-7607-4218-9. 
  26. Christie, Ian (2003). "Virtual Ozzy & Metal's Digital Rebound", Sound of the Beast: The Complete Headbanging History of Heavy Metal. HarperCollins. ISBN 0-380-81127-8. 
  27. Mojo : Deftones, Diamond Eyes, Mojo. Consulté le 2010-11-09.
  28. Lees, Mark : Deftones  Hole in the Earth review, UKMusic.com (October 31, 2006). Consulté le 2007-12-13.
  29. Pachecho, Fernando. Mos Deftones honolulluwwekly.com. 2011-02-16. Retrieved on 2011-04-18.
  30. Vodicka, Gabe : Deftones:Diamond Eyes, Creative Loafing. Consulté le 2010-10-09.
  31. Grow, Kory : Deftones+Dillinger Escape Plan, Village Voice. Consulté le 2011-05-18.
  32. 32,0 et 32,1 Billboard.com - Artist Chart History
  33. UK Singles Top 75

Voir aussi

Liens externes

Modèle:Palette Deftones

Dernière modification de cette page 20.02.2013 12:53:48

Récupérée de Deftones de l'encyclopédie libre Wikipedia. Tous les textes sont disponibles sous les termes de la Licence de documentation libre GNU.