Jeff Bridges

Jeff Bridges

Date de naissance 4.12.1949 à Los Angeles, CA, Etats-Unis d Amérique

Links www.jeffbridges.com (Anglais)

Jeff Bridges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jeff Bridges
Jeff Bridges durant le Comic-Con en juillet 2010.

Nom Jeffrey Leon Bridges
Naissance décembre 1949 4 (4-12-1949) (2009 ans)
Los Angeles, CA, États-Unis
Nationalité Modèle:Drapeau2
Participations La Dernière Séance
Le Canardeur
Tron
Starman
Le Roi Pêcheur
The Big Lebowski
Manipulations
Crazy Heart
True Grit

Jeffrey Leon Bridges est un acteur, chanteur et producteur américain né le 4 décembre 1949 à Los Angeles (États-Unis). Il remporte l'Oscar du meilleur acteur pour son rôle de Otis "Bad" Blake dans Crazy Heart en 2009 et est nommé pour la Modèle:6e fois aux Oscar pour son interprétation de Rooster Cogburn dans True Grit en 2010.

Biographie

Jeunesse et famille

Jeffrey Bridges est le fils de l'actrice-poète Dorothy Bridges (en) (née Simpson) et de l'acteur Lloyd Bridges (Y a-t-il un pilote dans l'avion ?, Hot Shots !). Il a un frère, Beau, lui aussi acteur. Il avait un autre frère, Garrett, mais il est mort en 1948 du syndrome de la mort subite du nourrisson. Il a aussi une petite sur, Lucinda. Pendant son enfance, il se lie alors fortement à son frère Beau, et grandit dans le quartier Holmby Hills de Los Angeles[1].

Carrière

Dès son adolescence, Jeff apparaît avec son frère Beau dans le show de leur père Lloyd sur la chaîne CBS, The Lloyd Bridges Show (1962-1963). Il trouve son premier rôle majeur en 1971 dans le film en noir et blanc de Peter Bogdanovich, La Dernière Séance, pour lequel il obtient une nomination à l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle. Il reprendra à nouveau ce rôle dans la suite du film : Texasville en 1990. Jeff Bridges est à nouveau nommé pour l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour son face à face avec Clint Eastwood dans Le Canardeur (1974) de Michael Cimino. En 1976, il tient le premier rôle dans le remake de King Kong.

En 1982, il obtient l'un de ses rôles les plus populaires : celui du programmeur de jeux vidéo Kevin Flynn dans le film de science-fiction Tron. À cette époque, il a fait partie des noms qui ont circulé pour incarner John Rambo dans le film Rambo[2]. Il fut aussi envisagé pour tenir le rôle du détective Sonny Crockett dans la série Deux flics à Miami, mais Don Johnson fut finalement engagé.

En 1984, il est nommé à l'Oscar du meilleur acteur pour sa performance dans Starman de John Carpenter. Il obtient pour ce rôle le Saturn Award du meilleur acteur. Ce rôle d'extraterrestre lui a valu également la seule nomination à ce jour pour un rôle non humain. La même année, il rencontre un bon succès avec le thriller Contre toute attente de Taylor Hackford puis, l'année suivante, dans le drame À double tranchant de Richard Marquand.

En 1986, il fait une apparition dans le téléfilm réalisé par son frère Beau Bridges, The Thanksgiving Promise, dans lequel on retrouve également le fils de Beau, Jordan. En 1988, il interprète Preston Tucker dans le film de Francis Ford Coppola, Tucker. Preston Tucker était un constructeur d'automobiles dans les années 1940-1950 qui voulait développer sa propre marque de voiture mais qui s'est heurté aux grandes firmes américaines telles que General Motors, Chrysler et Ford. Il tient ensuite les premiers rôles dans Susie et les Baker Boys (1989), de Steven Kloves, et Le Roi Pêcheur (1991), de Terry Gilliam.

En 1993, sa performance dans État second de Peter Weir lui vaut des critiques élogieuses dont certaines pensent qu'il s'agit là de son meilleur film[3]. La même année, il faillit jouer dans Speed le rôle de Jack Traven[4].

Il est choisi par Walter Hill en 1995 pour incarner le célèbre shérif Wild Bill Hickok dans Wild Bill. Il travaille ensuite avec Ridley Scott pour Lame de fond (1996), un film basé sur l'histoire vraie du naufrage de l'Albatross en 1961. En 1998, il joue « le Duc » (The Dude) dans The Big Lebowski de Joel et Ethan Coen aux côtés de John Goodman, Steve Buscemi, John Turturro et Julianne Moore.

En 2000, il est à nouveau nommé à l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour le film Manipulations de Rod Lurie. En 2005, il retrouve le réalisateur Terry Gilliam pour Tideland. En 2008, il est à l'affiche du film Iron Man, l'adaptation du comic book du même nom de Marvel. Il tient le rôle d'Obadiah Stane alias Iron Monger, l'ennemi d'Iron Man.

En 2010, il décroche l'Oscar du meilleur acteur pour le film Crazy Heart, de Scott Cooper. Il y incarne Bad Blake, une ancienne star de musique country sur le déclin. Il apparaît la même année dans le très attendu Tron : L'Héritage de Joseph Kosinski, dans lequel il reprend le rôle de Kevin Flynn ainsi que celui de Clu 2.0 (version améliorée du personnage Clu de Tron). L'acteur profite d'une modélisation 3D impressionnante pour le rôle de Clu 2.0, ce dernier n'étant pas humain et n'ayant pas vieilli, conservant le visage de Kevin Flynn, celui de 1982. Pour ce film, Jeff Bridges est considéré comme étant le premier acteur à avoir donné la réplique à une version plus jeune de lui-même.

En 2011 il tient le rôle principal dans un western de Joel et Ethan Coen : True Grit, pour lequel il est une fois de plus nommé à l'Oscar du meilleur acteur.

Vie privée

Jeff Bridges rencontre sa future femme Susan Geston sur le tournage du film Rancho Deluxe (1975). Cette dernière travaillait dans le ranch qui servait de lieu de tournage pour le film. Ils se marient en 1977. Ils auront ensemble trois filles : Isabelle (née en 1981), Jessica Lily (née en 1983) et Hayley Roselouise (née en 1985). Il est également l'oncle de l'acteur Jordan Bridges.

Passionné de musique, il a sorti deux albums de musique country, Be Here Soon en 2000 et Jeff Bridges en 2011. Ce deuxième album s'est très bien vendu aux États-Unis, atteignant la Modèle:25e place du classement Billboard 200[5].

C'est un très bon ami de Nick Nolte, Tommy Lee Jones, Kurt Russell et Gary Busey. Jeff Bridges est connu pour être un consommateur de cannabis, et dans une interview, il a admis avoir fumé sur le tournage de The Big Lebowski des frères Coen, mais que sa consommation n'était pas régulière[6]. Il est engagé dans une association humanitaire qui vient en aide aux enfants qui souffrent de la faim[7].

Filmographie

Comme acteur

Années 1950 / 1960

  • 1951 : The Company She Keeps de John Cromwell : le bébé à la gare (non crédité)
  • 1958 : Remous (Sea Hunt) (série TV) - Saison 1, épisodes 28 et 32 : Davy Crane
  • 1962-1963 : The Lloyd Bridges Show (série TV) - Épisodes 13, 18 et 23 : Dave Melkin
  • 1965 : The Loner (série TV) - Épisode 15 : Bud Windom
  • 1969 : Sur la piste du crime (The F.B.I.) - Saison 5, épisode 4 : Terry Shelton
  • 1969 : Silent Night, Lonely Night (téléfilm) de Daniel Petrie : John (jeune)

Années 1970

  • 1970 : Colère noire (Halls of Anger) de Paul Bogart) : Doug
  • 1970 : The Most Deadly Game (série TV) - Épisode 8 : Hawk
  • 1970 : Le 3e il (en) (The Yin and the Yang of Mr. Go) de Burgess Meredith : Nero Finnighan
  • 1971 : In Search of America (téléfilm) de Paul Bogart : Mike Olson
  • 1971 : La Dernière Séance (The Last Picture Show) de Peter Bogdanovich : Duane Jackson
  • 1972 : La Dernière Chance (Fat City) de John Huston : Ernie Munger
  • 1972 : Bad Company (en) de Robert Benton : Jake Rumsey
  • 1973 : Une Fille nommée Lolly Madonna (en) (Lolly-Madonna XXX) de Richard C. Sarafian : Zack Feather
  • 1973 : The Last American Hero (en) de Lamont Jackson : Elroy Jackson Jr alias "Junior Jackson"
  • 1973 : The Iceman Cometh (en) de John Frankenheimer : Don Parritt
  • 1974 : Le Canardeur (Thunderbolt and Lightfoot) de Michael Cimino : Lightfoot, « Pied de Biche »
  • 1975 : Rancho Deluxe de Frank Perry : Jack McKee
  • 1975 : Hearts of the West (en) : Lewis Tater / Neddy Wales
  • 1976 : Stay Hungry de Bob Rafelson : Craig Blake
  • 1976 : King Kong de John Guillermin : Jack Prescott
  • 1978 : Qui a tué mon cher mari ? (en) (Somebody Killed Her Husband) de Lamont Johnson : Jerry Green
  • 1979 : Qui a tué le président ? de William Richert (en) : Nick Kegan

Années 1980

  • 1980 : La Porte du paradis (Heaven's Gate) de Michael Cimino : John L. Bridges
  • 1981 : La Blessure (Cutter's Way) d'Ivan Passer : Richard Bone
  • 1981 : The Girls In Their Summer Dresses and Other Stories by Irwin Shaw (téléfilm) de John Glenmeister et Nick Havinga - Segment The Girls in Their Summer Dresses : Michael Loomis
  • 1982 : Tron de Steven Lisberger : Kevin Flynn / Clu
  • 1982 : La Dernière Licorne (The Last Unicorn) de Jules Bass et Arthur Rankin Jr. : Prince Lir (voix)
  • 1982 : Kiss Me Goodbye de Robert Mulligan : Rupert Baines
  • 1983 : Shelley Duvall's Faerie Tale Theatre (série TV) - Saison 2, épisode 1 : Claude / Prince
  • 1984 : Contre toute attente (Against All Odds) de Taylor Hackford : Terry Brogan
  • 1984 : Starman de John Carpenter : Starman
  • 1985 : À double tranchant (Jagged Edge) de Richard Marquand : Jack Forrester
  • 1986 : Huit millions de façons de mourir (8 Million Ways to Die) de Hal Ashby : Matthew "Matt" Scudder
  • 1986 : The Thanksgiving Promise (téléfilm) de Beau Bridges : un voisin (non crédité)
  • 1986 : King Kong 2 (King Kong Lives) : Jack Prescott (non crédité)[8]
  • 1986 : Le Lendemain du crime (The Morning After) de Sidney Lumet : Turner Kendall
  • 1987 : Nadine de Robert Benton : Vernon Hightower
  • 1988 : Tucker (Tucker: The Man and His Dream) de Francis Ford Coppola : Preston Thomas Tucker
  • 1989 : À demain, mon amour (See You in the Morning) d'Alan J. Pakula : Larry Livingstone
  • 1989 : Cold Feet de Robert Dornhelm : le barman (non crédité)
  • 1989 : Susie et les Baker Boys (The Fabulous Baker Boys) de Steven Kloves : Jack Baker

Années 1990

  • 1990 : Texasville de Peter Bogdanovich : Duane Jackson
  • 1991 : Le Roi Pêcheur (The Fisher King) de Terry Gilliam : Jack Lucas
  • 1992 : American Heart de Martin Bell : Jack Kelson
  • 1993 : La Disparue (The Vanishing) de George Sluizer : Barney Cousins
  • 1993 : État second (Fearless) de Peter Weir : Max Klein
  • 1994 : Blown Away de Stephen Hopkins : James "Jimmy" Dove / Liam McGivney
  • 1995 : Wild Bill de Walter Hill : Wild Bill Hickok
  • 1996 : Lame de fond (White Squall) de Ridley Scott : Capitaine Christopher "Skipper" Sheldon
  • 1996 : Leçons de séduction (The Mirror Has Two Faces) de Barbra Streisand : Gregory Larkin
  • 1996 : L'Amérique aux deux visages (en) (Hidden in America) (téléfilm) de Martin Bell : Vincent
  • 1998 : The Big Lebowski de Joel et Ethan Coen : Jeffrey Lebowski, alias le "Duc"
  • 1999 : Arlington Road de Mark Pellington : Michael Faraday
  • 1999 : La Muse (The Muse) d'Albert Brooks : Jack Warrick
  • 1999 : Simpatico de Matthew Warchus : Lyle Carter

Années 2000

  • 2000 : Manipulations (The Contender) de Rod Lurie : Président Jackson Evans
  • 2001 : La Loi des armes (Scenes of the Crime) de Dominique Forma : Jimmy Berg
  • 2001 : K-PAX - L'homme qui vient de loin (K-PAX) d'Iain Softley : Modèle:Dr Mark Powell
  • 2002 : Lost in La Mancha (documentaire) de Keith Fulton et Louis Pepe : le narrateur (voix)
  • 2003 : Masked and Anonymous de Larry Charles : Tom Friend
  • 2003 : Pur sang - la légende de Seabiscuit (Seabiscuit) de Gary Ross : Charles Howard
  • 2004 : Lignes de vie (The Door in the Floor) de Tod Williams : Ted Cole
  • 2005 : The Amateurs de Michael Traeger : Andy Sargentee
  • 2005 : Tideland de Terry Gilliam : Noah
  • 2006 : Stick It de Jessica Bendinger : Burt Vickerman
  • 2007 : Les Rois de la glisse (Surf's Up) d'Ash Brannon et Chris Buck : Zeke "Big Z" Topanga (le Geek) (voix)
  • 2008 : Iron Man de Jon Favreau : Obadiah Stane
  • 2008 : Un Anglais à New-York (How to Lose Friends and Alienate People) de Robert B. Weide : Clayton Harding
  • 2009 : The Open Road (en) de Michael Meredith : Kyle
  • 2009 : A Dog Year (en) de George LaVoo : Jon Katz
  • 2009 : Les Chèvres du Pentagone (The Men Who Stare At Goats) de Grant Heslov : Bill Django
  • 2009 : Crazy Heart de Scott Cooper : Bad Blake

Années 2010

  • 2010 : Tron : L'Héritage de Joseph Kosinski : Kevin Flynn / Clu
  • 2010 : True Grit de Joel et Ethan Coen : Marshal Reuben J. Cogburn
  • 2012 : Pablo de Richard Goldgewicht : le narrateur (voix)
  • 2013 : R.I.P.D. Brigade fantôme (R.I.P.D.) de Robert Schwentke : Roy Pulsipher
  • 2014 : The Giver, de Philip Noyce : le passeur
  • 2015 : Le Septième Fils (The Seventh Son) de Sergueï Bodrov : John Gregory, l'Épouvanteur

Comme producteur

  • 1992 : American Heart
  • 1996 : L'Amérique aux deux visages (en) (Hidden in America) (TV)
  • 2009 : Crazy Heart

Distinctions

Cette section récapitule les principales récompenses et nominations obtenues par Jeff Bridges. Pour une liste plus complète, se référer à l'Internet Movie Database[9].

Récompenses

  • 1985 : Saturn Award du meilleur acteur pour Starman
  • 1993 : Independent Spirit Award du meilleur acteur pour American Heart
  • 1994 : Étoile sur le Hollywood Walk of Fame, au 7065 Hollywood Boulevard
  • 2010 : Oscar du meilleur acteur pour Crazy Heart
  • 2010 : Golden Globe du meilleur acteur dans un film dramatique pour Crazy Heart
  • 2010 : Screen Actors Guild Award du meilleur acteur pour Crazy Heart
  • 2010 : Film Independent's Spirit Award du meilleur acteur pour Crazy Heart
  • 2010 : Critics' Choice Movie Award du meilleur acteur pour Crazy Heart
  • 2011 : Saturn Award du meilleur acteur pour Tron : L'Héritage

Nominations

  • 1972 : Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour La Dernière Séance
  • 1975 : Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour Le Canardeur
  • 1985 : Oscar du meilleur acteur pour Starman
  • 1985 : Golden Globe du meilleur acteur dans un film dramatique pour Starman
  • 1992 : Golden Globe du meilleur acteur dans un film musical ou une comédie pour Le Roi Pêcheur
  • 1992 : Saturn Award du meilleur acteur pour Le Roi Pêcheur
  • 1994 : Saturn Award du meilleur acteur pour La Disparue
  • 2001 : Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour Manipulations
  • 2001 : Golden Globe du meilleur acteur dans un second rôle pour Manipulations
  • 2001 : Screen Actors Guild Award du meilleur acteur dans un second rôle pour Manipulations
  • 2009 : Saturn Award du meilleur acteur dans un second rôle pour Iron Man
  • 2010 : British Academy Film Award du meilleur acteur pour Crazy Heart
  • 2011 : Oscar du meilleur acteur pour True Grit
  • 2011 : British Academy Film Award du meilleur acteur pour True Grit
  • 2011 : Screen Actors Guild Award du meilleur acteur pour True Grit
  • 2011 : Critics' Choice Movie Award du meilleur acteur pour True Grit

Discographie

Albums

Interprète de chansons de films

  • 1982 : La Dernière Licorne (The Last Unicorn) - interprète de That's All I've Got To Say
  • 1984 : Starman - interprète de All I Have to Do Is Dream
  • 1989 : Susie et les Baker Boys (The Fabulous Baker Boys) - interprète de Ten Cents A Dance" et "You're Sixteen
  • 1992 : American Heart - interprète de Sunny Side Of The Street
  • 2005 : Tideland - interprète de Van Gogh In Hollywood
  • 2007 : Les Rois de la glisse (Surf's Up) - interprète de This Ukelele
  • 2009 : Crazy Heart - interprète de Hold On You, I Don't Know, Fallin' and Flyin', Somebody Else et Brand New Angel

Voix françaises

En France, Patrick Floersheim est la voix française régulière de l'acteur.

En France

Modèle:Col-début | width="50%" align="left" valign="top" |

  • Patrick Floersheim[10] dans :
    • Nadine
    • Tucker
    • Susie et les Baker Boys
    • The Fisher King : Le Roi Pêcheur
    • État second
    • Blown Away
    • Lame de fond
    • Simpatico
    • Manipulations
    • La Loi des armes
    • K-PAX : L'Homme qui vient de loin
    • Tideland
    • Iron Man
    • Un Anglais à New-York
    • Les Chèvres du Pentagone
    • Crazy Heart
    • True Grit
    • R.I.P.D. Brigade fantôme
    • Le Septième Fils[11]
  • Jacques Frantz dans :
    • Contre toute attente
    • À double tranchant
    • Pur Sang, la légende de Seabiscuit
    • Stick It

| width="50%" align="left" valign="top" |

  • Richard Darbois dans :
    • Starman
    • Huit millions de façons de mourir
    • Lignes de vie
  • Dominique Collignon-Maurin dans :
    • Le Canardeur
    • La Porte du Paradis
  • Patrick Poivey dans :
    • Qui a tué mon cher mari ? (en)
    • Qui a tué le président ?
  • Jean-Yves Chatelais dans :
    • The Big Lebowski
    • Tron : L'Héritage
  • et aussi 
    • Damien Boisseau dans La Dernière Séance (2e doublage)
    • Gérard Dessalles dans King Kong
    • Jean-François Vlérick dans Cutter's Way[10]
    • Alain Dorval dans Tron
    • Patrick Messe dans Wild Bill
    • Marc Cassot dans Texasville
    • Luc Florian dans La Disparue
    • Renaud Marx dans Leçons de séduction
    • Gabriel Le Doze dans Arlington Road[10]
    • Michel Vigné dans La Muse

Modèle:Col-fin

Au Québec

Notes et références

  1. (en) Jeff Bridges is still the Dude sur craveonline.com. Consulté le 18 janvier 2014
  2. (en) The Best and Worst Sylvester Stallone Movies sur movies.about.com. Consulté le 18 janvier 2014
  3. (en) 100 Essential Male Film Performances, PopMatters. Consulté le 18 janvier 2014
  4. (en) See the Cast of Speed sur screencrush.com. Consulté le 18 janvier 2014
  5. (en) Jeff Bridges sur Billboard. Consulté le 8 juillet 2012
  6. Starpulse.com
  7. (en) Jeff Bridges to Launch Campaign Against Childhood Hunger in National Press Club Address sur prnewswire.com. Consulté le 8 juillet 2012
  8. Jeff Bridges, apparait durant les premières scènes du film, extraites du King Kong de 1976.
  9. (en) Awards for Jeff Bridges sur Internet Movie Database. Consulté le 8 juillet 2012
  10. 10,0, 10,1 et 10,2 « Comédiens ayant doublé Jeff Bridges en France » sur RS Doublage
  11. « Bande annonce V. F. du film Le Septième Fils » sur Cinema.jeuxactu.com, consulté le 24 juillet 2013

Voir aussi

Liens externes

Dernière modification de cette page 19.04.2014 18:01:48

Récupérée de Jeff Bridges de l'encyclopédie libre Wikipedia. Tous les textes sont disponibles sous les termes de la Licence de documentation libre GNU.