Island Records

Links www6.islandrecords.com (Anglais)

Island Records

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pour les articles homonymes, voir Island. 

Island Records
Filiale de Universal Music Group
Fondé en 1959
Fondateur Chris Blackwell
Maison de disques Island Def Jam Music Group
Island Records Group
Genre(s) Genres variés
Pays d'origine  États-Unis
 Royaume-Uni
Site Officiel islandrecords.com

Island Records est une société d'édition de disques qui fait partie du Island Def Jam Music Group, lui-même détenu par le Universal Music Group.

Island Records a été créé en 1962 à Londres par Chris Blackwell. Blackwell commence par se spécialiser dans le reggae en important les disques d'artistes jamaïcains comme Jimmy Cliff, les Skatalites et Bob Marley.

En 1968, la société absorbe B&C Records et commence à s'intéresser à la musique rock and folk en publiant les disques de Jethro Tull, King Crimson, Free, Cat Stevens et Fairport Convention.

En 1980, Chris Blackwell signe avec le groupe irlandais U2 qui va vite devenir la principale source de revenus de la société.

En 1989, Chris Blackwell vend Island Records à Polygram mais reste à la direction de la société.

En 1996, Polygram réunit Island Records et Def Jam, un autre de ses labels, dans le Island Def Jam Music Group. Trois ans plus tard, PolyGram est acheté par le groupe canadien Seagram et ses sociétés sont intégrées au Universal Music Group.

La société édite également les albums de groupes et artistes plus récents comme par exemple Sum 41, Evanescence, Hoobastank, The Cranberries, The Airborne Toxic Event, Tom Waits, The Killers, Tokio Hotel, PJ Harvey ou Mariah Carey (2002).

L.A. Reid, le directeur général de Island Records, a créé une nouvelle filiale en 2007 appelée Island Urban Music qui est dirigée par Jermaine Dupri.

Voir aussi

  • Artistes d'Island Records
  • Island Urban Music
  • Island Def Jam Music Group


Dernière modification de cette page 12.05.2011 22:48:34

Récupérée de Island Records de l'encyclopédie libre Wikipedia. Tous les textes sont disponibles sous les termes de la Licence de documentation libre GNU.