Base de données musicale

Musicien

Hilary Hahn

Hilary Hahn - © Michael Patrick O'Leary

Date de naissance 27.11.1979 à Lexington, VA, Etats-Unis d Amérique

Links hilaryhahn.com (Anglais)

Hilary Hahn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hilary Hahn est une violoniste américaine, née le 27 novembre 1979 à Lexington.

Biographie

Entre 1984 et 1989, Hilary Hahn étudie le violon à Baltimore sous la direction de Klara Berkovich (en). Dès ses neuf ans, elle a su qu'elle désirait être violoniste[1]. En 1990 elle est admise au prestigieux Institut Curtis à Philadelphie où elle étudie avec Jascha Brodsky (en), dernier élève vivant d'Eugène Ysaÿe. Elle travaille avec lui pendant sept ans, jusqu'à la mort de Brodsky âgé de 89 ans. Elle est vite repérée pour sa maîtrise technique et ses interprétations originales des œuvres de Jean-Sébastien Bach.

Elle commence ensuite sa carrière de concertiste, avec l'Orchestre de Philadelphie, l'Orchestre de Cleveland, l'Orchestre symphonique de Pittsburgh, et l'Orchestre philharmonique de New York. Sa notoriété dépasse rapidement les frontières américaines ; en mars 1995 Hilary Hahn donne à Munich son premier concert international en exécutant le Concerto pour violon de Beethoven, accompagnée par l'Orchestre symphonique de la Radiodiffusion bavaroise, sous la direction de Lorin Maazel.

En novembre 2001, le journal Time Magazine la consacre meilleure jeune musicienne classique américaine. Depuis cette date, elle enchaîne les tournées et compte parmi les violonistes les plus en vogue du moment. Elle a obtenu de nombreuses distinctions pour ses enregistrements et elle a collaboré avec James Newton Howard à la réalisation de la musique du film The Village en 2004. Elle a notamment reçu deux Grammy Awards, dont un pour le Prix du Meilleur Disque, récompensant son disque Sibelius/Schoenberg: Violin Concertos.

Elle interprète le Concerto pour violon no 3 de Mozart lors d'un concert donné à l'occasion du 80e anniversaire du pape Benoît XVI dans la salle Paul VI du palais apostolique du Vatican le 16 avril 2007, sous la direction du chef d'orchestre vénézuélien Gustavo Dudamel[2].

Le 6 février 2009, Hilary Hahn crée le Concerto pour violon et orchestre de Jennifer Higdon, accompagnée par l'Orchestre symphonique d'Indianapolis dirigé par Mario Venzago. La composition a reçu le prix Pulitzer de musique 2010.

Hilary Hahn enregistre aujourd'hui exclusivement pour Deutsche Grammophon (depuis 2003), et joue sur un violon du maître-luthier Jean-Baptiste Vuillaume de 1864[3].

Citations

En 1999, Hilary Hahn déclarait qu'elle jouait Bach plus qu'aucun autre compositeur et qu'elle interprétait les sonates et partite pour violon seul tous les jours depuis l'âge de huit ans.

« Bach est pour moi la pierre de touche qui m'aide à rester honnête dans mes interprétations. Garder une sonorité pure dans les doubles cordes, mettre une voix au premier plan quand le phrasé le requiert, éviter les cordes à vide pour ne pas introduire d'accents indésirables, faire sentir la structure de telle manière qu'elle apparaisse clairement à l'auditeur tout en évitant le pédantisme – on ne peut pas tricher avec Bach, et si l'on parvient à tout cela, la musique chante merveilleusement. » — Hilary Hahn, Saint Paul Sunday

Dans l'émission de NPR intitulée Musicians in Their Own Words (Les musiciens par eux-mêmes), elle raconte l'expérience (alors vécue comme surréaliste) de jouer la Chaconne de la deuxième partita de Bach seule sur la scène d'une salle de concert. Dans la même émission, elle évoque son expérience de l'imitation du chant de l'alouette dans The Lark Ascending de Vaughan Williams.

« Pour certains, ce qu’il y a de fondamental dans la musique de Bach, c’est qu’elle exprime l’essence de l’humanité, réunissant les contraires – lumière et ombre, solitude et communion, allégresse et tristesse profonde » (sur son livret des concertos de Bach).

Discographie

  • 1997 - Hilary Hahn Plays Bach : Sonates no 3, BWV 1005 ; Partita no 2, BWV 1004 et partita no 3, BWV 1006 (Sony)
  • 1999 - Beethoven : Concerto pour violon ; Bernstein : Sérénade, Baltimore Symphony Orchestra, dir. David Zinman (Sony SK 60 584)[4]
  • 2000 - Barber : Concertos pour violon ; Edgar Meyer : Concerto pour violon[5], The Saint Paul Chamber Orchestra, dir. Hugh Wolff (Sony SK 89029)
  • 2001 - Brahms : Concerto pour violon op. 77 ; Stravinski : Concerto pour violon, Academy of St. Martin in the Fields, dir. Sir Neville Marriner (Sony SK 89649)
  • 2002 - Mendelssohn : Concerto pour violon ; Chostakovitch : Concerto pour violon, Oslo Philharmonic Orchestra, dir. Marek Janowski & Hugh Wolff (Sony)
  • 2003 - Bach : Concertos pour violon (BWV 1042 ; 1043 ; 1041 et 1060 avec hautbois), Margaret Batjer (2e violon), Allan Vogel (hautbois), Los Angeles Chamber Orchestra, dirigé par Jeffrey Kahane (DGG 474 199-2)
  • 2004 - The Village : Bande musicale du film composée par James Newton Howard
  • 2004 - Edward Elgar : Concerto pour violon, Vaughan Williams : The Lark Ascending, Orchestre symphonique de Londres, dir. Sir Colin Davis (DGG)
  • 2005 - Mozart : Sonates pour violon, avec Natalie Zhu, piano (DGG)
  • 2006 - Niccolo Paganini : Concerto pour violon n° 1 ; Louis Spohr : Concerto pour violon n° 8 "in modo di scena cantate", Orchestre symphonique de la radio suédoise, dir. Eiji Oue (DGG)
  • 2008 - Arnold Schoenberg : Concerto pour violon, op. 36 ; Jean Sibelius : Concerto pour violon en ré mineur, op. 47, Orchestre symphonique de la radio suédoise, dir. Esa-Pekka Salonen (DGG)
  • 2009 - Bach : Violin and Voice, Duos voix et violon extraits de Cantates, de la Passion selon saint Matthieu et de la Messe en si, avec Christine Schäfer (soprano), Matthias Goerne (baryton), Kristin von der Goltz (violoncelle) ; Orchestre de chambre de Munich, Dir. A. Liebreich (DG 477 8092)
  • 2010 - Jennifer Higdon : Concerto pour violon[6]; Piotr Ilitch Tchaïkovski : Concerto pour violon en ré majeur, op. 35, Orchestre philharmonique royal de Liverpool, dir. Vasily Petrenko (DGG)

Articles

  • Jean-Michel Molkhou, « Hilary Hahn, débuts au sommet (interview) », Diapason, Paris, no 459,‎ 1999, p. 30–33. (ISSN 1292-0703)

Notes

  1. Molkhou 1999, p. 31
  2. « Hahn - Mozart - Wolfgang Amadeus Mozart - Violin Concerto No. 3 in G major, K. 216 » [vidéo], sur youtube.com, 6 juillet 2012, durée : 27:39 min
  3. Molkhou 1999, p. 32
  4. Disque couronné d'un Diapason d'or no 459, mai 1999.
  5. Ce concerto est composé pour Hilary Hahn. Le compositeur, né en 1960, est aussi contrebassiste et joue souvent avec Yo-Yo Ma. Il est un ami de Hilary Hahn.
  6. Ce concerto a été écrit et dédié à Hilary Hahn par son professeur, récompensé par le prix Pulitzer

Liens externes

Dernière modification de cette page 11.09.2018 12:31:47

Récupérée de Hilary Hahn de l'encyclopédie libre Wikipedia. Tous les textes sont disponibles sous les termes de la Licence de documentation libre GNU.