Claude Bolling

Claude Bolling

Date de naissance 10.4.1930 à Cannes, Côte d' Azur, France

Claude Bolling

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Claude Bolling, né le 10 avril 1930 à Cannes dans les Alpes-Maritimes, est un pianiste de jazz, chef d'orchestre, compositeur et arrangeur français.

Biographie

Né le 10 avril 1930 à Cannes, il étudie au conservatoire de Nice, puis à Paris. Enfant prodige, il joue dès l'âge de 14 ans de façon professionnelle avec Lionel Hampton et participe aux concerts organisés par le Hot Club de France à l'École normale de musique de paris. En 1948 à la "Grande semaine du jazz" il accompagne Chippie Hill. Au début des années 1950 il joue et enregistre avec Roy Eldridge (fireworks) et Kenny Clarke.

Son orchestre, le Claude Bolling Big Band, est fondé en 1956.

Il compose des hybrides jazz-classique, notamment la Suite pour flûte et jazz piano trio (1973) enregistrée avec le flûtiste Jean-Pierre Rampal en 1975. Il compose une seconde suite pour flûte quelques années plus tard : Suite pour Flûte & Jazz Piano Trio no 2 (1987), puis, avec notamment Alexandre Lagoya (Concerto pour Guitare & Jazz Piano Trio (1975)), Pinchas Zukerman (Suite pour Violon & Jazz Piano Trio (1977)), Maurice André (Toot Suite - Pour Trompette & Jazz Piano trio (1981)) et Yo-Yo Ma (Suite pour Violoncelle & Jazz Piano Trio (1984)). Dans Picnic suite pour flûte, guitare et jazz piano trio (1980), il réunira Jean-Pierre Rampal et Alexandre Lagoya autour de son trio jazz. Sa Toot Suite pour trompette et piano jazz a été enregistrée en formation trio jazz avec Maurice André.

Dans les années 1970 et les 1980, il compose une centaine de bandes originales de films, français pour la plupart, dont le plus célèbre est Borsalino.

Passionné de modélisme ferroviaire et du chemin de fer, surtout américain, il inaugure le 2 juillet 1988 à Saint-Léonard-de-Noblat (Haute-Vienne) le musée du chemin de fer HistoRail, dont il est président d'honneur.

Le 15 décembre 2010, il est nommé Officier de la Légion d'honneur. Par ailleurs, il est le parrain d'une école de musique intercommunale située à Trouville-sur-Mer (Calvados) qui porte son nom.

Il est marié à la journaliste Irène Dervize morte le 13 décembre 2017. Il a deux fils adoptifs, David, né en 1968 et Alexandre né en 1969.

Discographie

  • 1956 : Les Succès de Duke Ellington
  • 1956 : Les Succès de la Nouvelle-Orléans
  • 1956 : Les Succès de Django Reinhardt
  • 1957 : Rolling with Bolling
  • 1965 : Cat Anderson, Claude Bolling And Co.
  • 1966 : Jazzgang Amadeus Mozart
  • 1966 : Original Ragtime
  • 1968 : Original Boogie Woogie
  • 1969 : Original Piano Blues
  • 1970 : Original Jazz Classics
  • 1972 : Original Piano Greats
  • 1973 : Swing Session
  • 1975 : Jazz Party
  • 1975 : Suite for Violin and Jazz Piano
  • 1975 : With the Help of My Friends
  • 1975 : Keep Swingin' Volume 4
  • 1975 : Suite for Flute and Jazz Piano
  • 1976 : Hot Sounds
  • 1975 : Concerto for Guitar and Jazz Piano Trio
  • 1977 : Suite for Violin and Jazz Piano Trio
  • 1979 : Jazz Gala 79
  • 1980 : Just For Fun
  • 1980 : Picnic Suite
  • 1981 : Toot Suite
  • 1981 : Claude Bolling
  • 1983 : Suite for Chamber Orchestra and Jazz Piano Trio
  • 1984 : Suite for Cello and Jazz Piano Trio
  • 1984 : Jazz à la Française
  • 1985 : Live at the Méridien
  • 1987 : Suite No. 2 for Flute and Jazz Piano Trio
  • 1988 : Nuances
  • 1989 : Sonatas for Two Pianos
  • 1993 : Cross Over U.S.A.
  • 1994 : The Victory Concert
  • 1994 : Enchanting Versailles - Strictly Classical
  • 1997 : A Drum is a Woman
  • 1999 : Pariswing
  • 2003 : Tribute to The Piano Greats

Sur une idée et des musiques de Claude Bolling, un groupe de musique yéyé des années 1960 s'est intitulé : Les Parisiennes.

Filmographie

  • 1972 : The Day the Clown Cried de Jerry Lewis (inachevé)
  • 1976 : Les Brigades du Tigre, épisode L'homme à la casquette de Victor Vicas

Musique de films

Claude Bolling a écrit la musique d'une centaine de films, dont :

  • Autour d'une trompette de Pierre Neurisse (1952)
  • Bonjour cinéma court métrage de Jean Guillon (1955), musique composée avec Sidney Bechet.
  • Oh que mambo de Jean Guillon (1955), arrangeur de Guy Magenta.
  • Pourvu qu'on ait l'ivresse... de Jean-Daniel Pollet (1957)
  • Cette nuit-là de Maurice Cazeneuve (1957), musique composée avec Maurice Leroux
  • Les Mains d'Orlac d'Edmond T. Gréville
  • Le Jour et l'Heure de René Clément (1963)
  • Les Aventures de Salavin de Pierre Granier-Deferre (1964)
  • Borsalino de Jacques Deray (1970)
  • La Grande Maffia (1971)
  • La Mandarine de Édouard Molinaro (1971)
  • On est toujours trop bon avec les femmes de Michel Boisrond (1971)
  • Le Magnifique de Philippe de Broca (1973)
  • Le Mur de l'Atlantique de Marcel Camus (1970)
  • Lucky Luke de René Goscinny et Morris (1971)
  • Borsalino & Co de Jacques Deray (1974)
  • L'Année sainte de Jean Girault (1976)
  • Le Mille-pattes fait des claquettes de Jean Girault (1977)
  • La Ballade des Dalton de René Goscinny et Morris (1978)
  • Fais gaffe à la gaffe! de Paul Boujenah (1980)[1]
  • Trois hommes à abattre de Jacques Deray (1981)
  • La Revanche de Pierre Lary (1981)
  • Le Léopard (film, 1984) de Jean-Claude Sussfeld (1983)
  • Louisiane de Philippe de Broca (1984)
  • The bay boy (Un printemps sous la neige) de Daniel Petrie (1984)
  • On ne meurt que deux fois de Jacques Deray (1985)
  • La Gitane de Philippe de Broca (1986)
  • La Rumba de Roger Hanin (1987)
  • Sauf votre respect de Guy Hamilton (1989)
  • Netchaiev est de retour de Jacques Deray (1991)
  • Plaisir d'amour de Nelly Kaplan (1991)
  • Hasards ou Coïncidences de Claude Lelouch (1998)
  • Les Brigades du Tigre de Jérôme Cornuau (film) (2006)

Musique de télévision

Une quarantaine dont :

  • 1973 : Les brigades du tigre de Victor Vicas (36 épisodes) (film)
  • 1977 : Dossier Danger Immédiat de Claude Barma (série télévisée)
  • 1979 : Miss (6 épisodes) (série télévisée)
  • 1979 : l'Étrange Monsieur Duvallier de Victor Vicas (série télévisée)
  • 1981 : Au bon beurre de Édouard Molinaro (2 épisodes) (film)
  • 1982 : Les Secrets de la princesse de Cadignan téléfilm de Jacques Deray d'après Honoré de Balzac
  • 1983 : Credo de Jacques Deray
  • 1996 : Antoine, téléfilm de Jérôme Foulon
  • 2010 : La Vie devant soi, téléfim de Myriam Boyer
  • 2010 : Le romancier Martin, téléfilm de Jérôme Foulon
  • 2010 Héloïse, téléfilm de Jérôme Foulon

Comédie musicale

  • Le vent tourbillon[2], 1984. Livret de Roger Landy; mise en scène de Michael Lonsdale.

Bibliographie

  • Bolling Story, biographie écrite par Claude Bolling et Jean-Pierre Daubresse aux éditions Alphée, janvier 2008, (ISBN 2753802726).

Distinctions

  • Chevalier de la Légion d'honneur (29 novembre 1990)[réf. nécessaire]
  • Officier de la Légion d'honneur (13 juillet 2010)[3]
  • Commandeur dans l'Ordre des Arts et des Lettres.[réf. nécessaire]

Notes et références

Liens externes

Dernière modification de cette page 30.05.2018 20:11:45

Récupérée de Claude Bolling de l'encyclopédie libre Wikipedia. Tous les textes sont disponibles sous les termes de la Licence de documentation libre GNU.