Base de données musicale

Musicien

Angela Hewitt

Angela Hewitt - © MAIWOLF

Date de naissance 26.7.1958 à Ottawa, Ontario, Canada

Links www.angelahewitt.com (Anglais)

Angela Hewitt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Angela Hewitt, née le 26 juillet 1958 à Ottawa est une pianiste canadienne. Elle est particulièrement renommée pour ses enregistrements de Bach et de musique française (Debussy, Ravel etc.).

Biographie

Jeunesse et formation

Angela Hewitt grandit à Ottawa. Son père est l'organiste de la cathédrale Christ Church et sa mère enseigne la musique[1],[2]. Elle apprend le piano dès l'âge de trois ans. Considérée comme une « enfant prodige », elle donne à neuf ans son premier récital, puis intègre le conservatoire royal de musique de Toronto[2]. La jeune fille y étudie le piano, ainsi que le violon et le ballet, avant de poursuivre sa formation à Aix-en-Provence. Elle obtient un Bachelor of Music (en) de l'université d’Ottawa et est primée dans plusieurs concours internationaux. Durant les années 1980, elle s'établit en France et se perfectionne avec les pianistes Catherine Collard et Vlado Perlemuter[1].

Carrière

En 1985, Angela Hewitt remporte le 1er prix du concours international Bach de piano de Toronto, ce qui lui permet d'enregistrer un album pour le label Deutsche Grammophon et de se produire en concert[1],[3]. Au cours de sa carrière, elle enregistre les principales œuvres pour clavier de Bach, éditées par le label britannique Hyperion Records[2],[4]. En 1999, son interprétation du Clavier bien tempéré lui permet de remporter un prix Juno dans la catégorie « album classique de l'année : solo ou musique de chambre » et est retenu par BBC Music Magazine parmi les 50 meilleurs disques de l'année[1].

Hewitt est également connue pour ses enregistrements des œuvres du compositeur de musique baroque François Couperin. Claude Debussy, Maurice Ravel ou encore Olivier Messiaen figurent également à son répertoire[2].

Au cours des années 1990, Hewitt cofonde l'association Piano Six, qui organise des concerts classiques dans les zones rurales du Canada, avec les pianistes Angela Cheng, Janina Fialkowska (en), Marc-André Hamelin, André Laplante et Jon Kimura Parker (en)[5],[6]. En 2005, la pianiste créée le Trasimeno music festival, qui se tient annuellement près de Pérouse[1].

Distinctions

Angela Hewitt reçoit le titre d'officier de l'Ordre du Canada en 2000[5]. En 2006, elle est nommée officier de l'Ordre de l'Empire britannique[7]. Elle est membre de la société royale du Canada[1].

Récompenses

Elle obtient le prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle en 2002[5],[8]. En 2006, la pianiste est nommée « artiste de l'année » par le magazine Gramophone[7].

Hommages

En 1997, les clefs de la ville d'Ottawa sont remises à la pianiste[8]. En 2012, le maire déclare la semaine du 14 au 20 mai « semaine Angela Hewitt » en reconnaissance de sa contribution au rayonnement culturel d'Ottawa[9].

Références

  1. « Biographie d'Angela Hewitt », L'Encyclopédie canadienne
  2. (en) Michael Z. Wise, « A Child Prodigy Who Grew Up Into a Wise Interpreter of Music », The Wall Street Journal, 4 mai 2006
  3. Christophe Huss, « Angela Hewitt face à l'orchestre », Le Devoir, 17 mars 2004
  4. (en) Vivien Schweitzer, « Her Fingerprints Are All Over Bach », The New York Times, 14 février 2007
  5. (en) Anna King Murdoch, « Hewitt's key to success », The Age, 16 mai 2003
  6. (en) Joseph Stevenson, « Biographie d'Angela Hewitt », AllMusic
  7. (en) « Visit with Queen will be remembered for a lifetime », Ottawa Citizen, 1er mars 2007
  8. « Angela Hewitt, 2002 Prix du Centre national des Arts », Prix du Gouverneur général
  9. (en) Michael Morreale, « Angela Hewitt Week declared by Ottawa mayor Jim Watson », Canadian Broadcasting Corporation, 14 mai 2012

Liens externes

Dernière modification de cette page 25.01.2018 07:23:58

Récupérée de Angela Hewitt de l'encyclopédie libre Wikipedia. Tous les textes sont disponibles sous les termes de la Licence de documentation libre GNU.