Base de données musicale

Musicien

Sol Gabetta

Sol Gabetta - © Marco Borggreve

Date de naissance 16.9.1981 à Villa Maria, Córdoba, Argentine

Links www.solgabetta.com (Allemand)

Sol Gabetta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sol Gabetta est une violoncelliste argentine, qui réside et enseigne en Suisse.

Biographie

Née en 1981 à Córdoba en Argentine. Elle a étudié à Madrid à l'école supérieure de musique Reine-Sophie, puis à Bâle avec Ivan Monighetti et avec David Geringas à la Hochschule Hanns Eisler de Berlin.

Sol Gabetta a percé sur la scène internationale en 2004 lorsqu’elle a fait ses débuts au festival de Lucerne avec l’Orchestre philharmonique de Vienne sous la direction de Valery Gergiev comme lauréate du « Crédit Suisse Young Artist Award ». La violoncelliste née en Argentine avait déjà remporté son premier concours dès l’âge de dix ans, puis le prix Natalia Gutman et plusieurs distinctions au concours Tchaïkovski de Moscou et au Concours international de musique ARD à Munich. L’artiste nominée au Grammy a remporté en outre le Gramophone Young Artist of the Year Award (2010) et le prix Würth des Jeunesses Musicales (2012). En 2013, Sol Gabetta s'est vue décerner le prix Echo Klassik comme instrumentiste de l’année pour son enregistrement du premier concerto pour violoncelle de Chostakovitch avec l’Orchestre philharmonique de Munich et Lorin Maazel. Egalement en 2007, 2009 et 2011, ses enregistrements (concertos pour violoncelle de Haydn, Mozart, Elgar ainsi que des œuvres de Tchaïkovski et Ginastera) ont été récompensés par le prix Echo. Sol Gabetta possède une discographie respectable chez SONY, et Deutsche Grammophon a sorti un enregistrement en duo avec Hélène Grimaud.

Elle joue sur un Guadagnini de 1759 mis à sa disposition par une fondation privée, le Rahn-Kulturfonds.

Elle enseigne à l'Académie de musique de Bâle depuis 2005.

Concertiste, elle interprète le répertoire classique, romantique et moderne tels Dvořák, Tchaïkovski, Chostakovitch, Elgar, Haydn, et plus particulièrement des œuvres du XXe siècle, comme le concerto de Bohuslav Martinů, ou celui de Samuel Barber, en tournée en 2009 et 2010. Elle commande des œuvres ou travaille en étroite collaboration avec des compositeurs tels que Peteris Vasks.

Après ses débuts remarquables avec l’Orchestre philharmonique de Berlin et Simon Rattle au festival de Pâques de Baden-Baden en 2014, Sol Gabetta débute à la Staatskapelle de Berlin en décembre 2014. La saison 2014/15 verra également ses débuts à l’Orchestre symphonique de Toronto, une tournée européenne est prévue avec l’Orchestre philharmonique de Londres et Vladimir Jurowski, ainsi qu’une tournée européenne de récitals avec Bertrand Chamayou avec qui elle réalisera un enregistrement CD en 2015.

Sol Gabetta coopère avec les orchestres et les chefs d’orchestre les plus réputés du monde entier, notamment l’Orchestre de l’Académie nationale Sainte-Cécile, l’Orchestre symphonique national de Washington, l’orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre National de France, l’Orchestre royal du Concertgebouw d’Amsterdam, l’Orchestre symphonique de la Radio bavaroise, l’Orchestre symphonique de Bamberg, l’Orchestre de la Tonhalle de Zurich, l’Orchestre du Bolchoï, l’Orchestre symphonique de la Radio finlandaise, ainsi que l’Orchestre de Philadelphie, l’Orchestre philharmonique de Londres et l’Orchestre Philharmonia. Elle entretient une coopération artistique particulièrement étroite avec des chefs d’orchestre tels que Giovanni Antonini, Mario Venzago, Pablo Heras Casado et Thomas Hengelbrook.

Gabetta se produit également comme chambriste sur tous les continents avec des partenaires tels que Patricia Kopatchinskaja, Baiba Skride et surtout Bertrand Chamayou, notamment au Wigmore Hall de Londres, au Palau de la Musica Catalana de Barcelone ou au Théâtre des Champs-Élysées. Elle a lancé en juin 2006 le Festival Solsberg (à Olsberg, dans le canton d'Argovie, en Suisse, son pays d'adoption). Pour ce festival de musique de chambre, elle invite ses amis, ses proches et des musiciens renommés pour huit à dix concerts tous les ans. Elle a lancé aussi la « Cappella Gabetta » : il s'agit d'un Orchestre baroque interprétant Antonio Vivaldi et ses contemporains, dirigé par le violoniste Andrés Gabetta, son frère. Elle partage la vie de Christoph Müller, un suisse manager culturel.

Discographie

  • avec le Münchner Rundfunkorchester en 2007 : Tchaïkovsky, Saint Saëns, Ginastera
  • avec les Sonatori de la Gioiosa Marca en 2007 : Il Progetto Vivaldi
  • avec la Philharmonie de Munich en 2009 : Chostakovich Concerto pour violoncelle No. 2
  • avec le Kammerorchester Basel en 2009: Leopold Hofmann, Haydn, Mozart
  • avec Danish National Symphony Orchestra en 2010: Elgar, Dvořák
  • en 2010: Pēteris Vasks: Gramata Cellam - Le Livre pour Violoncelle
  • avec la Philharmonie de Prague : "Cantabile"
  • avec la Philharmonie de Munich et Loirin Maazel en 2012: Chostakovich Concerto pour violoncelle No. 1
  • avec Hélène Grimaud en 2012 : "Duo"
  • avec la Cappella Gabetta en 2012: Il Progetto Vivaldi 2
  • avec la Cappella Gabetta en 2013 : Il Progetto Vivaldi 3
  • en 2014: Prayer
  • avec Bertrand Chamayou en 2015: The Chopin Album
  • 2017 "Dolce Duello" avec Cecilia Bartoli et la Capella Gabetta, Decca, B074VVLY7L

Films

  • Sol Gabetta joue Haydn et Vasks. ZDF 2009. Réalisateurs: David Stevens, Gösta Courkamp. Réalisé au festival Solsberg. Concerto de Haydn et Dolcissimo (deuxième mouvement de Gramata Cellam - Le Livre) de Vasks.

Liens externes

Dernière modification de cette page 16.12.2018 22:38:22

Récupérée de Sol Gabetta de l'encyclopédie libre Wikipedia. Tous les textes sont disponibles sous les termes de la Licence de documentation libre GNU.