Base de données musicale

Musicien

José Van Dam

José Van Dam

Date de naissance 25.8.1940 à Brüssel-Hauptstadt, Belgique

Links www.bach-cantatas.com (Anglais)
www.tobs.ch (Allemand)
www.deutschlandfunk.de (Allemand, Allemand)

José van Dam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Joseph, Libert, Alfred, baron Van Damme (dit José van Dam), né le 25 août 1940 à Ixelles, est un chanteur d'opéra belge. C'est un baryton-basse.

Débuts

José van Dam étudie le chant au Conservatoire royal de Bruxelles, dans la classe de Frédéric Anspach, est ensuite lauréat des concours de Liège, de Toulouse et de Genève (1964) et dès sa sortie, en 1961, il chante à l'Opéra de Paris (Les Troyens de Berlioz), ensuite en 1967, il se retrouve à Genève, puis à l'opéra de Berlin de 1967 à 1973 : première interprétation du rôle de Leporello du Don Giovanni de Mozart, rôle fétiche pour longtemps.

La consécration

À partir de 1968, il chante au Festival de Salzbourg, puis au Festival de Pâques de Salzbourg.

En 1970, il débute une grande carrière internationale à la Scala de Milan, au Metropolitan Opera de New York, à Covent Garden, à Vienne et bien sûr, au Théâtre royal de la Monnaie de Bruxelles, où il joue dans Boris Godounov, Falstaff, Wozzeck, Les Noces de Figaro, Salomé, Gianni Schicchi, Il turco in Italia. En 1973, il retourne à Paris pour des premiers rôles dans Les Contes d'Hoffmann, La Bohème, Les Noces de Figaro. En 1983, il participe à la création du Saint François d'Assise d'Olivier Messiaen, repris en 2004. En 1997, il chante Don Quichotte dans L'Homme de la Mancha que Brel avait interprété 30 ans auparavant ; deux séries de représentations à l'Opéra royal de Wallonie à Liège.

Récital

Depuis 1993, Maciej Pikulski est son pianiste accompagnateur principal en récital dans les plus grandes salles du monde : Carnegie Hall à New York, La Scala de Milan, La Monnaie à Bruxelles, Concertgebouw d'Amsterdam, Teatro Colón à Buenos Aires, Théâtre des Champs-Élysées à Paris... et lors de 3 enregistrements discographiques.

Mandats

  • Directeur responsable des études supérieures de Chant au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris
  • Kammersanger de la ville de Berlin
  • Président d'honneur des associations sans but lucratif Une note pour chacun (Belgique) et Lamanch (Argentine)
  • Maître en résidence (chant) à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth (Waterloo, Belgique)
  • Président d'honneur du Festival de Musique d'Aubusson.

Honneurs et célébrations

  • Citoyen d'honneur de Bruxelles et de Paris
  • Trois fois lauréat des Victoires de la musique
  • Deux fois lauréat du Grammy Award
  • Lauréat du prix de la critique allemande
  • Lauréat du Grand Prix de l'Académie du disque français
  • Lauréat de l'Orphée d'or de l'Académie lyrique française
  • Lauréat du prix Caecilia d'honneur
  • Médaille d'or de la presse belge
  • Musicien européen de l'année 1990
  • officier de l'ordre de Léopold II
  • commandeur de l'ordre des Arts et des Lettres (France)
  • fait baron par le roi Albert II en 1998 en reconnaissance de son immense carrière.
  • Docteur honoris causa des Facultés universitaires catholiques de Mons en 2010 et de l'Université de Montréal en 2000.
  • chevalier de la Légion d'honneur (France) en février 2011
  • En décembre 2005, il est élu au 6e rang du plus Grand Belge de tous les temps par le public de la RTBF.

Filmographie

  • 1979 : Don Giovanni de Joseph Losey, rôle de Leporello
  • 1988 : Le Maître de musique, de Gérard Corbiau

Documentaire

  • 1990 : Une leçon particulière. Réalisation Jean-François Jung. Conception Olivier Bernager et François Manceaux

Discographie

La vaste discographie de José van Dam comprend la plupart des grands rôles de baryton, de nombreuses mélodies françaises, ainsi que deux cycles de Schubert (Voyage d'hiver, Chant du cygne), une intégrale Duparc avec Maciej Pikulski et Les Nuits d'Été avec Serge Baudo. Sous la direction de Jean Claude Casadesus avec l'Orchestre national de Lille, il a enregistré Des Knaben Wunderhorn, les Ruckert Lieder et les Kindertotenlieder de Gustav Mahler.

Il convient aussi de noter son interprétation de Leporello dans Don Giovanni qui constitue une référence[réf. nécessaire].

Son rôle-titre écrasant dans l'Œdipe d'Enesco sous la direction de Lawrence Foster, en 1990, a été unanimement admiré par les critiques de disques[réf. nécessaire]. Son Don Quichotte de Massenet dirigé par Michel Plasson a été recompensé d'une Victoire de la musique classique en 1994.

DVD

  • Pelléas et Mélisande de Debussy - Chef d'orchestre: John Eliot Gardiner - Chanteurs: François Le Roux, José van Dam, Roger Soyer, Jocelyne Taillon, Françoise Golfier, Opéra National de Lyon (2002)

Liens externes

Dernière modification de cette page 07.07.2018 19:37:53

Récupérée de José van Dam de l'encyclopédie libre Wikipedia. Tous les textes sont disponibles sous les termes de la Licence de documentation libre GNU.