Base de données musicale

Musicien

Ferenc Erkel

Ferenc Erkel

Date de naissance 7.11.1810 à Gyula, Komitat Békés, Hongrie

Date de décès 15.6.1893 à Budapest, Mittelungarn, Hongrie

Ferenc Erkel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ferenc Erkel (né le 7 novembre 1810 à Gyula et mort le 15 juin 1893 à Budapest) était un compositeur, pianiste et chef d'orchestre hongrois du XIXe siècle, père de l'opéra national.

Biographie

Met en musique l'hymne national hongrois d'après un poème de Ferenc Kölcsey (1790-1838) écrit en 1823 "Dieu bénisse les Hongrois" Himnusz. Erkel remporte le concours de 1844 pour sa mise en musique. Elle est interprétée pour la première fois à l'Opéra National de Budapest, mais ne devient officielle qu'en 1903. Quatre de ses sept fils ont fait carrière dans la musique : Gyula (1842-1909), Elek (1843-1893), László (1845-1896) et Sándor (1846-1900).

Hymne national hongrois

Le poème se compose de huit strophes mais est régulièrement réduit à la première lors des évènements officiels.

Bénis le Hongrois, ô Seigneur,
Fais qu’il soit heureux et prospère,
Tends vers lui un bras protecteur
Quand il affronte l’adversaire!
Donne à qui fut longtemps broyé,
Des jours paisibles et sans peines,
Ce peuple a largement payé
Pour les temps passés ou qui viennent.
(...)

Le poème Exhortation de Mihály Vörösmarty (1800-1855) mis en musique en 1843 par le compositeur Béni Egressy (1814-1851) tend à être considéré comme un second hymne national.

Reste fidèle à ta patrie,
Hongrois, c’est ton berceau.
De sa chair elle t’a nourri
Et sera ton tombeau.
Au vaste monde, ailleurs qu’en elle,
Pas de place pour toi.
À vivre et mourir là, t’appelle
Ton destin quel qu’il soit.
(...)

Opéras

  • Bátori Mária (en deux actes, 1840) Mária Bátori est l'amante de László, fils de Coloman de Hongrie
  • Hunyadi László (en quatre actes, 1844)
  • Erzsébet (en trois actes, 1857, seul le second est de Erkel)
  • Bánk bán (en trois actes, 1861) Bánk bán est le conseiller du roi (Palatine) André II
  • Sarolta (en trois actes, 1862)
  • Dózsa György (en cinq actes, 1867)
  • Brankovics György (en quatre actes, 1874)
  • Névtelen hősök (en quatre actes, 1880, « les Héros anonymes »)
  • István király (en quatre actes, 1885, « le Roi Étienne », inspiré de la vie d'Étienne Ier de Hongrie)
  • Kemény Simon (fragments ; prévu pour comporter trois actes)

Liens externes

Dernière modification de cette page 13.04.2017 13:49:31

Récupérée de Ferenc Erkel de l'encyclopédie libre Wikipedia. Tous les textes sont disponibles sous les termes de la Licence de documentation libre GNU.