Pietro Alessandro Guglielmi

Date de naissance 9.12.1728 à Massa, Toscana, Italie

Date de décès 19.11.1804 à Roma, Lazio, Italie

Pietro Guglielmi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pietro Guglielmi
Activité principale Compositeur

Pietro[note 1] Alessandro Guglielmi est un compositeur italien, né à Massa le 9 décembre 1728 et mort à Rome le 19 novembre 1804.

Biographie

Guglielmi aurait dabord appris le clavecin et le contrepoint avec son oncle Abate Domenico Guglielmi, puis lalto et le basson avec son père Jacopo Guglielmi[1]. Il aurait ensuite travaillé avec Giacomo Puccini l'« ancien » (1712-1781), homonyme et trisaïeul du compositeur Giacomo Puccini (1858-1924)[2],[3]. Grâce à la générosité de la duchesse de Massa, il se rendit ensuite à Naples pour étudier au conservatoire Santa Maria di Loreto (probablement) jusquen 1754.

Sa première commande, un opéra, arriva en 1763 du Teatro Argentina de Rome. On trouve ensuite Guglielmi en Italie du nord puis, de 1767 à 1772, en Angleterre où il partage avec Felice Alessandri le poste de compositeur et directeur musical du Kings Theatre de Londres. De 1776 à 1793, Guglielmi est de retour à Naples où il est élu membre de la Nobile Accademia di Musica en 1777 avant de devenir maestro di cappella de la basilique Saint-Pierre de Rome, poste quil assume conjointement à San Lorenzo in Lucina à partir de 1797[4].

Parmi ses uvres, on trouve près de 100 opéras, une quinzaine doratorios ou cantates, une quarantaine duvres de musique sacrée et (au moins) une cinquantaine de pages instrumentales dont des sinfonie, des concertos pour clavecin, de la musique de chambre et des uvres (sonates, toccatas, capriccios,...) pour clavecin. Ses sonates pour clavecin, souvent en deux mouvements (un mouvement vif suivi dun rondo ou dun menuet) sont classées par Newman dans lécole napolitaine tardive, au même titre que les uvres de Rutini, Vento, Cimarosa et Paisiello[5].

Bibliographie

  • F. Piovano, Elenco cronologico delle opere (1757-1802) di Pietro Guglielmi (1727-1804) [sic], dans : Rivista Musicale Italiana, XII, 1905, p. 407-447.
  • G. Bustico, Un musicista massese : Pier Alessandro Guglielmi, Barga, 1926
  • G. Bustico Pier Alessandro Guglielmi nel II centenario della sua nascita, dans : Bolletino bibliografico musicale, III/3, 1928, 1.

Notes et références

Notes

  1. Daprès des récits de lépoque, non encore étayés par létude darchives, précise James L. Jackman dans : The New Grove Dictionary of Music and Musicians, ed. St. Sadie, 1991, vol. 7, p. 793.
  2. Daprès L. Nerici, Storia della musica in Lucca, Lucca, 1879, rééd. 1969, p. 165.
  3. Généalogie partielle de Giacomo Puccini
  4. James L. Jackman, op. cit., ibid. (voir note 1)
  5. William S. Newman, The sonata in the Classic Era, New-York, Londres, 1983.

Références

Précédé par Pietro Guglielmi Suivi par

Modèle:S-culture

Antonio Boroni
Maître de chapelle de la Cappella Giulia
Nicola Antonio Zingarelli

Erreur de citation : Des balises <ref> existent pour un groupe nommé « note », mais aucune balise <references group="note"/> correspondante na été trouvée.
Dernière modification de cette page 24.03.2014 17:30:02

Récupérée de Pietro Guglielmi de l'encyclopédie libre Wikipedia. Tous les textes sont disponibles sous les termes de la Licence de documentation libre GNU.