Robert De Niro

Robert De Niro

Date de naissance 17.8.1943 à New York City, NY, Etats-Unis d Amérique

Links www.robertdeniroonline.com (Anglais)

Robert De Niro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Robert De Niro
Robert De Niro en 2011.

Nom Robert Mario De Niro, Jr
Naissance août 1943 17 (17-août-1943) (Erreur dexpression : mot « ao » non reconnu ans)
New York, États-Unis
Nationalité Américain
Participations Le Parrain 2
Taxi Driver
1900
Voyage au bout de l'enfer
Raging Bull
La Valse des pantins
Il était une fois en Amérique
Mission
Les Incorruptibles
Les Affranchis
Casino
Heat
Jackie Brown
Mafia Blues
Malavita

Robert De Niro est un acteur, réalisateur et producteur de cinéma américain né le 17 août 1943 à New York, aux États-Unis.

Réputé pour ses nombreux films-cultes, tels que Le Parrain 2, Taxi Driver, Il était une fois en Amérique, Heat, Raging Bull, Les Affranchis ou encore Voyage au bout de l'enfer, De Niro a remporté de nombreuses récompenses comme l'Oscar du meilleur acteur, l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle et un Golden Globe (pour l'ensemble de sa carrière en 2011). Ses interprétations extrêmement travaillées et sa filmographie très éclectique lui ont permis de devenir l'un des acteurs les plus reconnus de l'histoire du cinéma.

Biographie

Jeunesse

Né à Greenwich Village, dans le quartier de Manhattan à New York, Robert Mario De Niro Jr. est le fils du peintre Robert De Niro et de Virginia Admiral. Son père est un catholique d'origine italienne (la famille Di Niro est originaire de Ferrazzano, près de Campobasso, dans la région italienne de Molise) et irlandaise, et sa mère est une presbytérienne d'origines allemande, française et néerlandaise.

Carrière

Robert De Niro est d'abord l'élève de Stella Adler avant d'entrer au célèbre Actors Studio, où il côtoie Hédi Magri, sous la direction de Lee Strasberg, afin de multiplier les opportunités pour sa future carrière. Il débuta sa carrière de comédien sur les planches à Broadway avant de découvrir le monde du cinéma en 1963, lors du tournage du film Wedding Party de Brian De Palma (sorti seulement en 1969) et non en 1965, dans Trois chambres à Manhattan de Marcel Carné, suivi en 1968, de Greetings réalisé par Brian De Palma. Par la suite, il fit quelques rôles dans des films qui sont restés peu connus du public. Il se fit connaître dans Le Dernier Match (1973). C'est également en 1973 qu'il commença à travailler avec Martin Scorsese sur le film Mean Streets. De Niro est aussi présent dans ces différents films de Martin Scorsese : Taxi Driver (1976), New York, New York (1977), Raging Bull (1980), la Valse des pantins (1983), Les Affranchis (1990), les Nerfs à vif (1991), et Casino (1995). Dans ces films, De Niro a principalement joué des personnages instables, avec des penchants névrotiques.

Il remporta deux Oscars : pour sa performance dans Raging Bull, il reçut l'Oscar du meilleur acteur ; et il reçut l'Oscar du meilleur second rôle pour Le Parrain 2. De Niro et Marlon Brando sont les deux seuls acteurs à avoir joué le même rôle et à avoir gagné une récompense pour ce même rôle, De Niro ayant joué le jeune Vito Corleone dans Le Parrain 2, et Brando ayant interprété le rôle de Don Vito dans le Parrain.

À la fin des années 1980, il commença à jouer dans des comédies ; films dans lesquels il rencontra un succès important comme, par exemple : Midnight Run (1988), Nous ne sommes pas des anges (1989), Des hommes d'influence (1997), Mafia Blues (1999), et Mon beau-père et moi (2000).

Il a en outre réalisé deux films: Il était une fois le Bronx (1993) et Raisons d'État (2006), film où il partage la tête d'affiche avec Matt Damon. Il a fondé sa propre société de production, Tribeca Productions, du nom de TriBeCa, le quartier de New York dans lequel il vit.

Bien qu'il ne s'exprime pas facilement, De Niro est généralement considéré comme un fin observateur des détails concernant les personnages et comme un grand perfectionniste. Apprécié pour son engagement dans ses différents rôles et son travail d'interprétation physique de ses personnages, il a pris près de 30 kg et appris à boxer pour son interprétation de Jake LaMotta dans Raging Bull. Il a également appris à jouer du saxophone pour New York, New York. En outre, pour Taxi Driver, il conduisit un taxi de nuit durant des semaines. Ceci est une des marques de fabrique des acteurs ayant étudié le travail de Stella Adler (Marlon Brando, Benicio del Toro) et rentre en cohérence avec les préceptes enseignés par celle-ci qui demandait à ses élèves de « défictionnaliser » la fiction.

Souvent comparé à Al Pacino pour leurs origines italiennes communes, il n'a joué directement avec lui que dans deux films, Heat de Michael Mann, en 1995, et La Loi et l'Ordre de Jon Avnet, en 2008. En effet, dans Le Parrain - 2e partie, De Niro et Pacino n'ont aucune scène en commun. Dans Heat, Robert de Niro et Al Pacino jouent ensemble dans deux scènes seulement.

L'ampleur de sa filmographie et un très grand nombre de numéros d'acteur exceptionnels (Mean Streets, Le Parrain - 2e partie, Taxi Driver, Voyage au bout de l'enfer, Raging Bull, Il était une fois en Amérique, Brazil, Mission, Angel Heart, Les Incorruptibles, Les Affranchis, L'Éveil, Casino, Heat, Jackie Brown...) font de Robert De Niro un acteur majeur du cinéma américain des 40 dernières années.

Natif de « la ville qui ne dort jamais », il participe à une séquence filmée depuis les rues new-yorkaise pour introduire le documentaire New York : 11 septembre (2002) sur les attentats qui ont secoué la ville vus à travers les yeux des pompiers du FDNY. En 2011, à l'occasion d'une nouvelle version du documentaire pour commémorer les dix ans des attaques, une nouvelle séquence est tournée, cette fois-ci depuis le mémorial, au centre du chantier du nouveau complexe du World Trade Center.

En mai 2011, il est le président du jury de la 64e édition du Festival de Cannes[1]. Il avait été vingt-quatre ans auparavant président du jury du 15e festival international du film de Moscou, en 1987.

Il pose ses empreintes aux côtés de sa femme, Grace Hightower, le 4 février 2013 au Chinese Theatre d'Hollywood et elles seront inaugurées le 14 février.

Dans ses futurs projets, il parle notamment d'un projet de Martin Scorsese, The Irishman, dont il devrait partager l'affiche avec Al Pacino et Joe Pesci. Les acteurs ont lu le script et accepté leurs rôles, mais le tournage ne devrait pas avoir lieu avant 2014-2015. De Niro a également parlé de faire une suite à son film Raisons d'État.

Vie privée

Robert De Niro a eu six enfants : Drena (1971 - adoptée), Raphael (1976), les jumeaux Julian et Aaron (1995). Avec sa dernière épouse, Grace Hightower, il est le père d'une petite fille, Helen, née d'une mère porteuse en décembre 2011. Le couple a aussi eu un fils, Elliot, né en 1998. De Niro est âgé de 60 ans lorsque son médecin lui découvre un cancer de la prostate. Sa tumeur est détectée à temps. Après une opération et plusieurs séances de radiothérapie, l'acteur retrouve la forme et reprend le cours de sa carrière au cinéma.

Filmographie

Comme acteur

Années 1960

  • 1965 : Trois Chambres à Manhattan de Marcel Carné : Un client au dîner
  • 1968 : Les Jeunes Loups de Marcel Carné : Un client chez Popov
  • 1968 : Greetings de Brian De Palma : Jon Rubin
  • 1969 : Sam's Song de John Broderick : Sam Nicoletti
  • 1969 : The Wedding Party de Brian De Palma : Cecil

Années 1970

  • 1970 : Bloody Mama de Roger Corman : Lloyd Barker
  • 1970 : Hi, Mom! de Brian De Palma : Jon Rubin
  • 1971 : Jennifer on My Mind de Noel Black : Mardigian
  • 1971 : Né pour vaincre (Born to Win) d'Ivan Passer : Danny
  • 1971 : The Gang That Couldn't Shoot Straight de James Goldstone : Mario Trantino
  • 1973 : Le Dernier Match (Bang the Drum Slowly) de John D. Hancock : Bruce Pearson
  • 1973 : Mean Streets de Martin Scorsese : John « Johnny Boy » Civello
  • 1974 : Le Parrain 2 (The Godfather: Part II) de Francis Ford Coppola : Vito Corleone jeune
  • 1976 : Taxi Driver de Martin Scorsese : Travis Bickle
  • 1976 : 1900 (Novecento) de Bernardo Bertolucci : Alfredo Berlinghieri
  • 1976 : Le Dernier Nabab (The Last Tycoon) d'Elia Kazan : Monroe Stahr
  • 1977 : Le Parrain (The Godfather: A Novel for Television) de Francis Ford Coppola (mini-série) : Vito Corleone jeune
  • 1977 : New York, New York de Martin Scorsese : Jimmy Doyle
  • 1978 : Voyage au bout de l'enfer (The Deer Hunter) de Michael Cimino : Michael Vronsky

Années 1980

  • 1980 : Raging Bull de Martin Scorsese : Jake LaMotta
  • 1981 : Sanglantes confessions (True Confessions) d'Ulu Grosbard : Des Spellacy
  • 1983 : La Valse des pantins (The King of Comedy) de Martin Scorsese : Rupert Pupkin
  • 1984 : Il était une fois en Amérique (Once Upon a Time in America) de Sergio Leone : David « Noodles » Aaronson
  • 1984 : Falling in Love d'Ulu Grosbard : Frank Raftis
  • 1985 : Brazil de Terry Gilliam : Archibald « Harry » Tuttle
  • 1986 : Mission (The Mission) de Roland Joffé : Rodrigo Mendoza
  • 1987 : Angel Heart : Aux portes de l'enfer (Angel Heart) d'Alan Parker : Louis Cyphre
  • 1987 : Les Incorruptibles (The Untouchables) de Brian De Palma : Al Capone
  • 1988 : Midnight Run de Martin Brest : Jack Walsh
  • 1989 : Jacknife de David Jones : Joseph « Jacknife » Megessey
  • 1989 : Nous ne sommes pas des anges (We're No Angels) de Neil Jordan : Ned

Années 1990

  • 1990 : Stanley & Iris de Martin Ritt : Stanley Everett Cox
  • 1990 : Les Affranchis (Goodfellas) de Martin Scorsese : Jimmy Conway
  • 1990 : L'Éveil (Awakenings) de Penny Marshall : Leonard Lowe
  • 1991 : La Liste noire (Guilty by Suspicion) d'Irwin Winkler : David Merrill
  • 1991 : Backdraft de Ron Howard : Donald « Shadow » Rimgale
  • 1991 : Les Nerfs à vif (Cape Fear) de Martin Scorsese : Max Cady
  • 1992 : The Godfather Trilogy: 1901-1980 de Francis Ford Coppola (réédition de la trilogie en VHS et laserdisc) : Vito Corleone jeune
  • 1992 : Hollywood Mistress (Mistress) de Barry Primus : Evan M. Wright
  • 1992 : La Loi de la nuit (Night and the City) d'Irwin Winkler : Harry Fabian
  • 1993 : Mad Dog and Glory de John McNaughton : Wayne « Mad Dog » Dobie
  • 1993 : Blessures secrètes (This Boy's Life) de Michael Caton-Jones : Dwight Hansen
  • 1993 : Il était une fois le Bronx (A Bronx Tale) de Robert De Niro : Lorenzo Anello
  • 1994 : Frankenstein de Kenneth Branagh : La Créature
  • 1995 : Les Cent et Une Nuits de Simon Cinéma d'Agnès Varda : Le mari de la star-fantasme en croisière
  • 1995 : Casino de Martin Scorsese : Sam « Ace » Rothstein
  • 1995 : Heat de Michael Mann : Neil McCauley
  • 1996 : Le Fan (The Fan) de Tony Scott : Gil Renard
  • 1996 : Sleepers de Barry Levinson : Le père Bobby
  • 1996 : Simples Secrets (Marvin's Room) de Jerry Zaks : Le Modèle:Dr Wally
  • 1997 : Cop Land de James Mangold : Le lieutenant Moe Tilden
  • 1997 : Des hommes d'influence (Wag the Dog) de Barry Levinson : Conrad Brean
  • 1997 : Jackie Brown de Quentin Tarantino : Louis Gara
  • 1998 : De grandes espérances (Great Expectations) d'Alfonso Cuarón : Arthur Lustig
  • 1998 : Ronin de John Frankenheimer : Sam
  • 1999 : Mafia Blues (Analyze This) de Harold Ramis : Paul Vitti
  • 1999 : Personne n'est parfait(e) (Flawless) de Joel Schumacher : Walt Koontz

Années 2000

  • 2000 : Les Aventures de Rocky et Bullwinkle (The Adventures of Rocky & Bullwinkle) de Des McAnuff : Chef Sans-Peur (voix)
  • 2000 : Les Chemins de la dignité (Men of Honor) de George Tillman Jr. : Le maître principal Leslie Sunday
  • 2000 : Mon beau-père et moi (Meet the Parents) de Jay Roach : Jack Byrnes
  • 2001 : 15 minutes (15 Minutes) de John Herzfeld : L'inspecteur Eddie Flemming
  • 2001 : The Score de Frank Oz : Nick Wells
  • 2002 : Showtime de Tom Dey : L'inspecteur Mitch Preston
  • 2002 : Père et Flic (City by the Sea) de Michael Caton-Jones : Vincent LaMarca
  • 2002 : Mafia Blues 2 : La Rechute (Analyze That) de Harold Ramis : Paul Vitti
  • 2004 : Godsend, expérience interdite (Godsend) de Nick Hamm : Richard Wells
  • 2004 : Gang de requins (Shark Tale) d'Éric Bergeron : Don Lino (voix)
  • 2004 : Mon beau-père, mes parents et moi (Meet the Fockers) de Jay Roach : Jack Byrnes
  • 2004 : Le Pont du roi Saint-Louis (The Bridge of San Luis Rey) de Mary McGuckian : L'archevêque de Lima
  • 2005 : Trouble Jeu (Hide and Seek) de John Polson : David Callaway
  • 2006 : Raisons d'État (The Good Shepherd) de Robert de Niro : Bill Sullivan
  • 2006 : Arthur et les Minimoys de Luc Besson : Le roi des Minimoys (voix pour la version anglophone)
  • 2007 : Stardust de Matthew Vaughn : Le capitaine Shakespeare
  • 2008 : La Loi et l'Ordre (Righteous Kill) de Jon Avnet : Le lieutenant Tom « Turk » Cowan
  • 2008 : Panique à Hollywood (What Just Happened?) de Barry Levinson : Ben

Années 2010

  • 2010 : Everybody's Fine de Kirk Jones : Frank Goode
  • 2010 : Mon beau-père et nous (Little Fockers) de Paul Weitz : Jack Byrnes
  • 2010 : Machete de Robert Rodriguez et Ethan Maniquis : Le sénateur McLaughlin
  • 2011 : Killer Elite de Gary McKendry : Hunter
  • 2011 : Stone de John Curran : Jack Mabry
  • 2011 : Limitless de Neil Burger : Carl Van Loon
  • 2011 : L'amour a ses raisons (Manuale d'amore 3) de Giovanni Veronesi : Adrian
  • 2011 : Happy New Year (New Year's Eve) de Garry Marshall : Stan Harris
  • 2012 : Monsieur Flynn (Being Flynn) de Paul Weitz : Jonathan Flynn
  • 2012 : Red Lights de Rodrigo Cortés : Simon Silver
  • 2012 : Unités d'élite (Freelancers) de Jessy Terrero : Le capitaine Joe Sarcone
  • 2013 : Happiness Therapy (Silver Linings Playbook) de David O. Russell : Pat Solitano Sr.
  • 2013 : Un grand mariage (The Big Wedding) de Justin Zackham : Don Griffin
  • 2013 : Face à face de Mark Steven Johnson : Benjamin Ford
  • 2013 : Malavita (The Family) de Luc Besson : Fred Blake
  • 2013 : Last Vegas de Jon Turteltaub : Paddy
  • 2013 : Match retour (Grudge Match) de Peter Segal : Billy « The Kid » McGuigan
  • 2013 : American Bluff (American Hustle) de David O. Russell : Victor Tellegio
  • 2014 : The Bag Man de David Grovic : Dragna
Prochainement
  • En tournage : Hands of Stone de Jonathan Jakubowicz : Ray Arcel
  • Projet : Candy Store de Stephen Gaghan
  • Projet : The Irishman de Martin Scorsese : Frank Sheeran

Comme producteur

  • 1989 : Nous ne sommes pas des anges (We're No Angels) de Neil Jordan
  • 1991 : Les Nerfs à vif (Cape Fear) de Martin Scorsese
  • 1992 : Cur de tonnerre (Thunderheart) de Michael Apted
  • 1992 : Hollywood Mistress (Mistress) de Barry Primus
  • 1993 : TriBeCa (série TV)
  • 1993 : Chassé-croisé (The Night We Never Met) de Warren Leight
  • 1993 : Il était une fois le Bronx (A Bronx Tale) de Robert De Niro
  • 1994 : Frankenstein de Kenneth Branagh
  • 1995 : Panther de Mario Van Peebles
  • 1996 : Faithful de Paul Mazursky
  • 1996 : Simples Secrets (Marvin's Room) de Jerry Zaks
  • 1997 : Des hommes d'influence (Wag the Dog) de Barry Levinson
  • 1998 : La Famille trahie (Witness to the Mob) de Thaddeus O'Sullivan (téléfilm)
  • 1999 : Entropy de Phil Joanou
  • 1999 : Personne n'est parfait(e) (Flawless) de Joel Schumacher
  • 2000 : Les Aventures de Rocky et Bullwinkle (The Adventures of Rocky & Bullwinkle) de Des McAnuff
  • 2000 : Mon beau-père et moi (Meet the Parents) de Jay Roach
  • 2000 : Holiday Heart de Robert Townsend (téléfilm)
  • 2001 : Prison Song de Darnell Martin
  • 2002 : Pour un garçon (About a Boy) de Chris Weitz et Paul Weitz
  • 2004 : Stage Beauty de Richard Eyre
  • 2004 : Mon beau-père, mes parents et moi (Meet the Fockers) de Jay Roach
  • 2005 : Rent de Chris Columbus
  • 2006 : Raisons d'État (The Good Shepherd) de Robert De Niro
  • 2008 : Panique à Hollywood (What Just Happened?) de Barry Levinson
  • 2009 : Public Enemies de Michael Mann
  • 2010 : Mon beau-père et nous (Little Fockers) de Paul Weitz
  • 2012 : Unités d'élite (Freelancers) de Jessy Terrero
  • 2012 : NYC 22 (série TV)
  • 2013 : The 4th Reich (série TV)

Comme réalisateur

  • 1993 : Il était une fois le Bronx (A Bronx Tale)
  • 2006 : Raisons d'État (The Good Shepherd)

Distinctions

Oscar

  • 1974 : Oscar du meilleur acteur dans un second rôle - Le Parrain 2
  • 1977 : Nomination à l'Oscar du meilleur acteur - Taxi Driver
  • 1979 : Nomination à l'Oscar du meilleur acteur - Voyage au bout de l'enfer
  • 1981 : Oscar du meilleur acteur - Raging Bull
  • 1991 : Nomination à l'Oscar du meilleur acteur - L'Éveil
  • 1992 : Nomination à l'Oscar du meilleur acteur - Les Nerfs à vif
  • 2013 : Nomination à l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle - Happiness Therapy

Golden Globe

  • 1977 : nommé pour le Golden Globe du meilleur acteur dans un film dramatique - Taxi Driver
  • 1978 : nommé pour le Golden Globe du meilleur acteur dans un film musical ou une comédie - New York, New York
  • 1979 : nommé pour le Golden Globe du meilleur acteur dans un film dramatique - Voyage au bout de l'enfer
  • 1981 : Golden Globe du meilleur acteur dans un film dramatique - Raging Bull
  • 1989 : nommé pour le Golden Globe du meilleur acteur dans un film musical ou une comédie - Midnight Run
  • 1992 : nommé pour le Golden Globe du meilleur acteur dans un film dramatique - Les Nerfs à vif
  • 2000 : nommé pour le Golden Globe du meilleur acteur dans un film musical ou une comédie - Mafia Blues
  • 2001 : nommé pour le Golden Globe du meilleur acteur dans un film musical ou une comédie - Mon beau-père et moi
  • 2011 : Golden Globe pour l'ensemble de sa carrière

BAFTA

  • 1974 : Nomination au meilleur second rôle pour le - Le Parrain 2 (1974)
  • 1977 : Nomination au Meilleur acteur pour le film - Taxi Driver (1976)
  • 1979 : Nomination au Meilleur acteur pour le film - Voyage au bout de l'enfer (1978)
  • 1981 : Nomination au Meilleur acteur pour le film - Raging Bull (1980)
  • 1984 : Nomination au Meilleur acteur pour le film - La valse des pantins (1983)
  • 1991 : Nomination au Meilleur acteur pour le film - Les Affranchis (1990)

Autres prix

  • 1988 : Meilleur acteur dans un second rôle à la Saturn Award pour Angel Heart (film)
  • 1995 : Meilleur acteur dans un second rôle à la Saturn Award pour Frankenstein (film, 1994)
  • 2000 : Meilleur acteur American Comedy Awards pour Mafia blues
  • 2001 : Meilleur acteur American Comedy Awards pour Mon beau-père et moi
  • 2012 : Meilleur acteur dans un second rôle à la 6e cérémonie des Detroit Film Critics Society Awards pour Happiness Therapy
  • 2013 : Meilleur acteur dans un second rôle à la 2e cérémonie des Australian Academy of Cinema and Television Arts Awards pour Happiness Therapy

Voix françaises

En France, Jacques Frantz est la voix française habituelle de Robert De Niro[2].

Au Québec, Hubert Gagnon et Jean-Marie Moncelet sont les voix françaises de l'acteur dans la majorité de ces films.

En France

Modèle:Col-début | width="50%" align="left" valign="top" |

  • Jacques Frantz[3] dans :
    • Mean Streets (doublé en 2002)
    • Il était une fois en Amérique (2e doublage)
    • Mission
    • Les Incorruptibles
    • Midnight Run
    • Nous ne sommes pas des anges
    • Les Affranchis
    • L'Éveil
    • Stanley et Iris
    • Backdraft
    • La Liste noire
    • Les Nerfs à vif
    • Hollywood Mistress
    • Blessures secrètes
    • Il était une fois le Bronx
    • Mad Dog and Glory
    • La Loi de la nuit
    • Casino
    • Heat
    • Sleepers
    • Simples Secrets
    • Cop Land
    • Des hommes d'influence
    • De grandes espérances
    • Ronin
    • Le Fan
    • Mafia Blues
    • Personne n'est parfait(e)
    • Les Aventures de Rocky et Bullwinkle (voix)
    • Mon beau-père et moi
    • 15 minutes
    • Les Chemins de la dignité
    • The Score
    • Showtime
    • Mafia Blues 2
    • Godsend, expérience interdite
    • Père et flic
    • Mon beau-père, mes parents et moi
    • Gang de requins (voix)
    • Le Pont du roi Saint-Louis
    • Trouble Jeu
    • American Express (publicité)
    • Raisons d'État
    • Arthur et les Minimoys (voix)
    • Stardust
    • Panique à Hollywood
    • La Loi et l'Ordre
    • Arthur et la Vengeance de Maltazard (voix)
    • Machete
    • Arthur 3 : La Guerre des deux mondes (voix)
    • Mon beau-père et nous
    • Killer Elite
    • Stone
    • 30 Rock (série télévisée)
    • Limitless
    • L'amour a ses raisons
    • Happy New Year
    • Monsieur Flynn
    • Red Lights
    • Unités d'élite
    • Happiness Therapy
    • Face à face
    • Last Vegas
    • Match retour
    • American Bluff

| width="50%" align="left" valign="top" |

  • Michel Creton[3] dans :
    • Voyage au bout de l'enfer
    • Sanglantes confessions
    • Il était une fois en Amérique (1er doublage)
    • Un grand mariage[4]
  • Maurice Sarfati[3] dans :
    • Taxi Driver
    • Le Dernier Nabab
    • Raging Bull
  • Damien Gillard[3] dans :
    • Greetings
    • Les Nuits de New York
  • Patrick Descamps[3] dans :
    • Everybody's Fine
    • Malavita
  • et aussi
    • Philippe Ogouz dans Bloody Mama[3]
    • Francis Huster dans 1900[3]
    • Pierre Arditi dans La Valse des pantins[3]
    • Jean-Pierre Bouvier dans Falling in Love[3]
    • Michel Derain dans Brazil[3]
    • Hervé Bellon dans Angel Heart : Aux portes de l'enfer[3]
    • Jean-Paul Dermont dans Frankenstein[3]
    • Sylvain Joubert dans Jackie Brown[3]
    • Marc Perez dans Le Parrain 2[3] (2e doublage)

Modèle:Col-fin

Au Québec

Box-office

En France

La liste ci-dessous sont les films supérieurs à 1 million d'entrées, ne sont pas comptés les doublages de films d'animation.[5]

  • Taxi Driver : 2 701 755 entrées
  • Mission : 2 510 897 entrées
  • Les Incorruptibles : 2 459 380 entrées
  • Voyage au bout de l'enfer : 1 932 746 entrées
  • Mon beau-père et moi : 1 843 354 entrées
  • Sleepers : 1 762 652 entrées
  • 1900 : 1 748 512 entrées
  • Mon beau-père, mes parents et moi : 1 736 524 entrées
  • Casino : 1 657 908 entrées
  • Heat : 1 434 256 entrées
  • Les Nerfs à vif : 1 376 234 entrées
  • Angel Heart : 1 340 804 entrées
  • Jackie Brown : 1 335 402 entrées
  • Mon beau-père et nous : 1 277 762 entrées
  • Il était une fois en Amérique : 1 231 072 entrées
  • Mafia Blues : 1 227 067 entrées
  • Backdraft : 1 201 511 entrées
  • Frankenstein : 1 174 814 entrées
  • Le Parrain II : 1 120 577 entrées
  • Brazil : 1 019 132 entrées

Aux États-Unis

La liste ci-dessous sont les films ayant dépassé les 45 millions de dollars de recettes, ne sont pas comptés les doublages de films d'animation.[6]

  • Mon beau-père, mes parents et moi : 279 261 160 dollars
  • Mon beau-père et moi : 166 244 045 dollars
  • Mon beau-père et nous : 148 438 600 dollars
  • Mafia Blues : 106 885 658 dollars
  • Limitless : 79 249 455 dollars
  • Les Nerfs à vif : 79 091 969 dollars
  • Backdraft : 77 868 585 dollars
  • Les Incorruptibles : 76 270 454 dollars
  • The Score : 71 107 711 dollars
  • Heat : 67 436 818 dollars
  • Raisons d'État : 59 952 835 dollars
  • Sleepers : 53 315 285 dollars
  • L'éveil : 52 096 475 dollars
  • Trouble jeu : 51 100 486 dollars
  • Voyage au bout de l'enfer : 48 979 328 dollars
  • Les chemins de la dignité : 48 818 921 dollars
  • Le Parrain II : 47 542 841 dollars
  • Les Affranchis : 46 836 214 dollars

Notes et références

Notes
Références
  1. « Robert de Niro, président du jury du 64e Festival de Cannes », festival-cannes.com, 6 janvier 2011
  2. « Fiche de Robert de Niro » sur AlloDoublage
  3. 3,00, 3,01, 3,02, 3,03, 3,04, 3,05, 3,06, 3,07, 3,08, 3,09, 3,10, 3,11, 3,12 et 3,13 « Comédiens ayant doublé Robert De Niro en France » sur AlloDoublage
  4. « Fiche du doublage français du film Un grand mariage » sur AlloDoublage, consulté le 9 avril 2013
  5. Robert De Niro - Bilan France sur JP's Box-Office
  6. (en) Robert De Niro sur Box Office Mojo

Voir aussi

Modèle:Autorité

Bibliographie

  • Franck Buioni, Absolute Directors : Le temps de la décadence, Camion Noir, 2013

Liens externes

Dernière modification de cette page 11.03.2014 09:13:52

Récupérée de Robert De Niro de l'encyclopédie libre Wikipedia. Tous les textes sont disponibles sous les termes de la Licence de documentation libre GNU.